ÉVÉNEMENTS ET SÉANCES SPECIALES

BYE BYE TIBÉRIADE - Soirée Rencontre - 2024-02-26

Soirée Rencontre - lundi 26 février à 20h00

BYE BYE TIBÉRIADE de Lina Soualem

DUNE : PART ONE - Avant-Première / Soirée Dune - 2024-02-27

Avant-Première / Soirée Dune - mardi 27 février à 17h30

DUNE : PART ONE de Denis Villeneuve

DUNE : PART TWO de Denis Villeneuve

LA GUERRE DES BOUTONS - Plans Kids - 2024-02-27

Plans Kids - mardi 27 février à 13h30

LA GUERRE DES BOUTONS de Yves Robert

LES TOUTES PETITES CRÉATURES - Ciné Goûter - 2024-02-29

Ciné Goûter - jeudi 29 février à 15h30

LES TOUTES PETITES CRÉATURES de Lucy Izzard

IL N'Y A PAS D'OMBRE DANS LE DÉSERT - Soirée Rencontre - 2024-03-05

Soirée Rencontre - mardi 05 mars à 20h00

IL N'Y A PAS D'OMBRE DANS LE DÉSERT de Yossi Aviram

LES PETITS SINGULIERS - Ciné Goûter - 2024-03-07

Ciné Goûter - jeudi 07 mars à 13h30

LES PETITS SINGULIERS Collectif

NOUS N'AVONS PAS PEUR DES RUINES - Ciné Doc - 2024-03-11

Ciné Doc - lundi 11 mars à 20h00

NOUS N'AVONS PAS PEUR DES RUINES de Yannis Youlountas

GHOST IN THE SHELL - Plans Cultes - 2024-03-12

Plans Cultes - mardi 12 mars à 20h00

GHOST IN THE SHELL de Mamoru Oshii

PAPRIKA de Satoshi Kon

PAR LA FENÊTRE OU PAR LA PORTE - Ciné Doc - 2024-03-14

Ciné Doc - jeudi 14 mars à 20h00

PAR LA FENÊTRE OU PAR LA PORTE de Jean-Pierre Bloc

MÊME SI TU VAS SUR LA LUNE - Ciné Doc - 2024-03-18

Ciné Doc - lundi 18 mars à 20h00

MÊME SI TU VAS SUR LA LUNE de Laurent Rodriguez

JE VERRAI TOUJOURS VOS VISAGES - Soirée Rencontre - 2024-03-21

Soirée Rencontre - jeudi 21 mars à 20h00

JE VERRAI TOUJOURS VOS VISAGES de Jeanne Herry

PRIMADONNA - Ciné fac - 2024-03-21

Ciné fac - jeudi 21 mars à 20h00

PRIMADONNA de Marta Savina

LA FORÊT C'EST LA CLASSE ! - Ciné Doc - 2024-03-26

Ciné Doc - mardi 26 mars à 20h00

LA FORÊT C'EST LA CLASSE ! de Daniel Schlosser

PROMISED LAND - Soirée CinéConf - 2024-04-11

Soirée CinéConf - jeudi 11 avril à 20h00

PROMISED LAND de Gus Van Sant

GHOST DOG : LA VOIE DU SAMOURAÏ - Plans Cultes - 2024-04-16

Plans Cultes - mardi 16 avril à 20h00

GHOST DOG : LA VOIE DU SAMOURAÏ de Jim Jarmusch

CASINO - Plans Cultes - 2024-05-14

Plans Cultes - mardi 14 mai à 20h00

CASINO de Martin Scorsese

LE GRAND MAGASIN - Yoshimi Itazu

A PROPOS

Bienvenue au Grand Magasin Hokkyoku : une enseigne haute en couleurs où les clients sont tous des animaux (servis par des humains). C’est dans ce lieu pour le moins étonnant, perdu au cœur d’une immense forêt, qu’Akino commence son premier jour de travail en tant qu’apprentie concierge, alors que les fêtes de Noël s’apprêtent à battre leur plein. Sa mission ? Choyer coûte que coûte sa clientèle et faire montre d’allégeance, même si celle-ci lui demande la lune !
Qu’ils aient des ailes, des sabots, qu’ils soient petits, grands ou géants (comme Wolly le mammouth, aux talents artistiques tout aussi énormes), tous ici sont des clients V.I.A (du dérivé V.I.P, very important animal). Pourquoi ? Parce ce que ce sont des espèces menacées de disparition… pour lesquelles les hommes n’ont rien trouvé de mieux, pour se faire pardonner, que de leur faire à leur tour profiter des plaisirs de la consommation !
Surtout, ne vous fiez pas à l’apparence adorable de ces drôles de clients aux demandes toutes plus saugrenues les unes que les autres. Sous leurs géniales formes dignes des Moomins, ils peuvent se montrer guillerets, candides, affectueux… ou sacrément exigeants ! Bref, une chose est sûre : Akino n’a pas le temps de s’ennuyer. Elle réalisera même que les demandes d’un vison de mer, d’un loup de Honshû, d’une chouette rieuse, d’un jeune lion de Barbarie ou encore d’un pingouin en chef sont toutes aux antipodes…
Il faudra apprendre à improviser (et à apprivoiser) pour trouver une issue heureuse à chacun… donnant lieu à une succession d’épreuves toutes plus abracadabrantes les unes que les autres, d’autant que la maladresse d’Akino ajoutera son piment, au grand dam de Monsieur Tôdo, son patron à moustache qui la scrute d’un peu trop près.
On le sait, le cinéma d’animation japonais réussit mieux que n’importe quel autre à joindre le merveilleux à la défense d’une cause. Les chefs d’œuvre en la matière demeurent les indétrônables Voyage de Chihiro (2002) et Princesse Mononoké (2000) de Hayao Miyazaki, ardent défenseur de la nature, ainsi que Millenium Actress (2003) et Paprika (2006) de Satoshi Kon, visionnaire dans sa critique des technologies. Il manquait à ce beau panel un film tout aussi essentiel dans son propos mais qui serait cette fois destiné à un plus jeune public.
En choisissant de prendre pour cause celle des animaux, Le Grand Magasin sensibilise aux notions de protection des espèces. Et s’il n’est pas signé Hayao Miyazaki ou Satoshi Kon, c’est justement leur collaborateur historique, Yoshimi Itazu, également animateur de Miss Hokusai (2015) de Keiichi Hara, qui est à l’origine de ce petit joyau.
De façon ludique et rieuse, l’enchaînement des saynètes permet de brosser une série de portraits (d’animaux) tous plus touchants les uns que les autres, offrant une matière à penser extrêmement stimulante pour les petits, mais aussi pour les grands.
Avec Le Grand Magasin, Yoshimi Itazu dessine l’espoir d’un monde meilleur où le plaisir d’offrir, le partage et la rencontre des espèces permettraient de recréer un écosystème équilibré pour le vivant en général. De quoi introduire avant l’heure vos petits loirs à l’œuvre du génial Baptiste Morizot qui préconise aux nouvelles générations, pour trouver un sens à l’existence en plein désarroi écologique, de dénicher « un lieu vivant à aimer personnellement et à défendre collectivement ». La magie de Noël – celle d’un moment simple et heureux à partager avec le gens qu’on aime – peut enfin commencer !

Ciné Manga
jeudi 28 décembre 2023 à 13h30

Présenté par Romain Ollivier, librairie Azu Manga


LE GRAND MAGASIN

de Yoshimi Itazu

Film d'animation
JAPON - 2023 - 1h10 - Version française

Akino est l'apprentie concierge d'un grand magasin vraiment spécial : les clients y sont tous des animaux. Qu’ils soient petits ou grands, à poils ou à plumes, Akino travaille dur pour satisfaire toutes leurs demandes… même les plus surprenantes.

A PROPOS

Bienvenue au Grand Magasin Hokkyoku : une enseigne haute en couleurs où les clients sont tous des animaux (servis par des humains). C’est dans ce lieu pour le moins étonnant, perdu au cœur d’une immense forêt, qu’Akino commence son premier jour de travail en tant qu’apprentie concierge, alors que les fêtes de Noël s’apprêtent à battre leur plein. Sa mission ? Choyer coûte que coûte sa clientèle et faire montre d’allégeance, même si celle-ci lui demande la lune !
Qu’ils aient des ailes, des sabots, qu’ils soient petits, grands ou géants (comme Wolly le mammouth, aux talents artistiques tout aussi énormes), tous ici sont des clients V.I.A (du dérivé V.I.P, very important animal). Pourquoi ? Parce ce que ce sont des espèces menacées de disparition… pour lesquelles les hommes n’ont rien trouvé de mieux, pour se faire pardonner, que de leur faire à leur tour profiter des plaisirs de la consommation !
Surtout, ne vous fiez pas à l’apparence adorable de ces drôles de clients aux demandes toutes plus saugrenues les unes que les autres. Sous leurs géniales formes dignes des Moomins, ils peuvent se montrer guillerets, candides, affectueux… ou sacrément exigeants ! Bref, une chose est sûre : Akino n’a pas le temps de s’ennuyer. Elle réalisera même que les demandes d’un vison de mer, d’un loup de Honshû, d’une chouette rieuse, d’un jeune lion de Barbarie ou encore d’un pingouin en chef sont toutes aux antipodes…
Il faudra apprendre à improviser (et à apprivoiser) pour trouver une issue heureuse à chacun… donnant lieu à une succession d’épreuves toutes plus abracadabrantes les unes que les autres, d’autant que la maladresse d’Akino ajoutera son piment, au grand dam de Monsieur Tôdo, son patron à moustache qui la scrute d’un peu trop près.
On le sait, le cinéma d’animation japonais réussit mieux que n’importe quel autre à joindre le merveilleux à la défense d’une cause. Les chefs d’œuvre en la matière demeurent les indétrônables Voyage de Chihiro (2002) et Princesse Mononoké (2000) de Hayao Miyazaki, ardent défenseur de la nature, ainsi que Millenium Actress (2003) et Paprika (2006) de Satoshi Kon, visionnaire dans sa critique des technologies. Il manquait à ce beau panel un film tout aussi essentiel dans son propos mais qui serait cette fois destiné à un plus jeune public.
En choisissant de prendre pour cause celle des animaux, Le Grand Magasin sensibilise aux notions de protection des espèces. Et s’il n’est pas signé Hayao Miyazaki ou Satoshi Kon, c’est justement leur collaborateur historique, Yoshimi Itazu, également animateur de Miss Hokusai (2015) de Keiichi Hara, qui est à l’origine de ce petit joyau.
De façon ludique et rieuse, l’enchaînement des saynètes permet de brosser une série de portraits (d’animaux) tous plus touchants les uns que les autres, offrant une matière à penser extrêmement stimulante pour les petits, mais aussi pour les grands.
Avec Le Grand Magasin, Yoshimi Itazu dessine l’espoir d’un monde meilleur où le plaisir d’offrir, le partage et la rencontre des espèces permettraient de recréer un écosystème équilibré pour le vivant en général. De quoi introduire avant l’heure vos petits loirs à l’œuvre du génial Baptiste Morizot qui préconise aux nouvelles générations, pour trouver un sens à l’existence en plein désarroi écologique, de dénicher « un lieu vivant à aimer personnellement et à défendre collectivement ». La magie de Noël – celle d’un moment simple et heureux à partager avec le gens qu’on aime – peut enfin commencer !