ÉVÉNEMENTS ET SÉANCES SPECIALES

BYE BYE TIBÉRIADE - Soirée Rencontre - 2024-02-26

Soirée Rencontre - lundi 26 février à 20h00

BYE BYE TIBÉRIADE de Lina Soualem

DUNE : PART ONE - Avant-Première / Soirée Dune - 2024-02-27

Avant-Première / Soirée Dune - mardi 27 février à 17h30

DUNE : PART ONE de Denis Villeneuve

DUNE : PART TWO de Denis Villeneuve

LA GUERRE DES BOUTONS - Plans Kids - 2024-02-27

Plans Kids - mardi 27 février à 13h30

LA GUERRE DES BOUTONS de Yves Robert

LES TOUTES PETITES CRÉATURES - Ciné Goûter - 2024-02-29

Ciné Goûter - jeudi 29 février à 15h30

LES TOUTES PETITES CRÉATURES de Lucy Izzard

IL N'Y A PAS D'OMBRE DANS LE DÉSERT - Soirée Rencontre - 2024-03-05

Soirée Rencontre - mardi 05 mars à 20h00

IL N'Y A PAS D'OMBRE DANS LE DÉSERT de Yossi Aviram

LES PETITS SINGULIERS - Ciné Goûter - 2024-03-07

Ciné Goûter - jeudi 07 mars à 13h30

LES PETITS SINGULIERS Collectif

NOUS N'AVONS PAS PEUR DES RUINES - Ciné Doc - 2024-03-11

Ciné Doc - lundi 11 mars à 20h00

NOUS N'AVONS PAS PEUR DES RUINES de Yannis Youlountas

GHOST IN THE SHELL - Plans Cultes - 2024-03-12

Plans Cultes - mardi 12 mars à 20h00

GHOST IN THE SHELL de Mamoru Oshii

PAPRIKA de Satoshi Kon

PAR LA FENÊTRE OU PAR LA PORTE - Ciné Doc - 2024-03-14

Ciné Doc - jeudi 14 mars à 20h00

PAR LA FENÊTRE OU PAR LA PORTE de Jean-Pierre Bloc

MÊME SI TU VAS SUR LA LUNE - Ciné Doc - 2024-03-18

Ciné Doc - lundi 18 mars à 20h00

MÊME SI TU VAS SUR LA LUNE de Laurent Rodriguez

JE VERRAI TOUJOURS VOS VISAGES - Soirée Rencontre - 2024-03-21

Soirée Rencontre - jeudi 21 mars à 20h00

JE VERRAI TOUJOURS VOS VISAGES de Jeanne Herry

PRIMADONNA - Ciné fac - 2024-03-21

Ciné fac - jeudi 21 mars à 20h00

PRIMADONNA de Marta Savina

LA FORÊT C'EST LA CLASSE ! - Ciné Doc - 2024-03-26

Ciné Doc - mardi 26 mars à 20h00

LA FORÊT C'EST LA CLASSE ! de Daniel Schlosser

PROMISED LAND - Soirée CinéConf - 2024-04-11

Soirée CinéConf - jeudi 11 avril à 20h00

PROMISED LAND de Gus Van Sant

GHOST DOG : LA VOIE DU SAMOURAÏ - Plans Cultes - 2024-04-16

Plans Cultes - mardi 16 avril à 20h00

GHOST DOG : LA VOIE DU SAMOURAÏ de Jim Jarmusch

CASINO - Plans Cultes - 2024-05-14

Plans Cultes - mardi 14 mai à 20h00

CASINO de Martin Scorsese

LE SUCCESSEUR - Xavier Legrand

A PROPOS

On n’échappe pas à son destin. Tel est le message transmis dans Le successeur, le tout nouveau film de Xavier Legrand, mettant en vedette Marc-André Grondin. Un message qui colle aussi au parcours du cinéaste français.
À 44 ans, le réalisateur de Jusqu’à la garde signe son deuxième long métrage et sa première coproduction France-Québec. Il faut savoir que Xavier Legrand est arrivé au cinéma sur le tard. Au début des années 2010, après avoir beaucoup joué au théâtre en France, l’acteur a eu envie d’écrire… « J’ai d’abord essayé d’écrire du théâtre, mais je me suis vite rendu compte que mon écriture est plus cinématographique que théâtrale, dit-il. J’ai donc écrit un court métrage [Avant que de tout perdre]. Je l’ai fait lire à un producteur, et il m’a proposé de réaliser le film, même si je n’ai pas de formation en cinéma. »
Cet homme n’aurait pas pu mieux le conseiller : le court métrage a remporté un César et a été nommé aux Oscars en 2014. Suivra Jusqu’à la garde, son premier long métrage qui aborde aussi la violence conjugale et la masculinité toxique. Autre triomphe avec cinq Césars en 2019 : meilleur film, meilleure actrice (Léa Drucker), meilleur scénario original, meilleur montage et César des lycéens.
Le successeur raconte l’histoire d’Ellias Barnes (Marc-André Grondin), le nouveau directeur artistique à la tête d’une prestigieuse maison de haute couture. Établi en France, le créateur a coupé les ponts avec le Québec et son passé. Alors qu’il vient de lancer sa nouvelle collection et savoure son succès à Paris, Ellias est appelé d’urgence à Montréal, pour les funérailles de son père victime d’une crise cardiaque. Un père qu’il n’a jamais aimé et qu’il n’a pas vu depuis 20 ans. Il pense régler la succession en deux ou trois jours, mais l’héritage paternel s’avère plus lourd que prévu…
« C’est un film de genre et hybride, explique le cinéaste. À la fois polar, thriller, horreur et conte noir. Et c’est aussi une tragédie moderne, car j’emprunte aux codes de la tragédie grecque. Celle-ci est la cohabitation de la terreur et de la pitié. » Dans sa tentative de réparation avec son défunt père, Ellias court donc vers le désastre comme Œdipe. « On assiste à sa chute, ajoute Legrand. Il est dans une sorte de déni, totalement incapable de nommer ce qu’il vit. C’est un antihéros qui veut se sauver, car il a tout le temps peur de mourir. Mais il va plonger dans une spirale infernale, dans le labyrinthe de Dante. »
J’adore les acteurs québécois. Ils arrivent plus préparés que les interprètes français sur le plateau. Sans doute par réflexe, car au Québec, les tournages sont plus courts qu’en France. Les acteurs français peuvent arriver plus vierges, sans connaître leur texte par cœur, car ils ont le luxe du temps sur le plateau.
Le réalisateur ne tarit pas d’éloges sur le jeu de son acteur principal. « Dans la puissance et dans la fragilité, Marc-André [Grondin] a une capacité de se transformer d’une scène à l’autre. Il est formidable ! »
Le successeur est librement inspiré d’un roman d’Alexandre Postel, L’ascendant. « J’ai pris beaucoup de libertés, je me suis éloigné du roman pour transposer l’histoire au Québec, afin que la chute d’Ellias soit plus brutale que dans le roman », dit le réalisateur qui a collaboré avec l’autrice québécoise Dominick Parenteau-Lebeuf pour le scénario.
Luc Boulanger (www.lapresse.ca)

Avant première / Rencontre
jeudi 15 février 2024 à 20h00

En présence de Xavier Legrand, réalisateur et Marc-André Grondin, acteur

Xavier Legrand est le réalisateur du long métrage JUSQU'A LA GARDE (2017) - Prix du public à Premiers Plans en 2018 - et du court métrage AVANT QUE DE TOUT PERDRE (2013) - Prix du public à Premiers Plans en 2013

Séance organisée en collaboration avec l'association Cinéma Parlant  et Premiers Plans


LE SUCCESSEUR

de Xavier Legrand

avec Marc-André Grondin, Yves Jacques, Louis Champagne
FRANCE - CANADA - 2024 - 1h52

Heureux et accompli, Ellias devient le nouveau directeur artistique d'une célèbre maison de Haute Couture française. Quand il apprend que son père, qu'il ne voit plus depuis de nombreuses années, vient de mourir d'une crise cardiaque, Ellias se rend au Québec pour régler la succession. Le jeune créateur va découvrir qu'il a hérité de bien pire que du coeur fragile de son père.
https://www.hautetcourt.com/films/le-successeur/

A PROPOS

On n’échappe pas à son destin. Tel est le message transmis dans Le successeur, le tout nouveau film de Xavier Legrand, mettant en vedette Marc-André Grondin. Un message qui colle aussi au parcours du cinéaste français.
À 44 ans, le réalisateur de Jusqu’à la garde signe son deuxième long métrage et sa première coproduction France-Québec. Il faut savoir que Xavier Legrand est arrivé au cinéma sur le tard. Au début des années 2010, après avoir beaucoup joué au théâtre en France, l’acteur a eu envie d’écrire… « J’ai d’abord essayé d’écrire du théâtre, mais je me suis vite rendu compte que mon écriture est plus cinématographique que théâtrale, dit-il. J’ai donc écrit un court métrage [Avant que de tout perdre]. Je l’ai fait lire à un producteur, et il m’a proposé de réaliser le film, même si je n’ai pas de formation en cinéma. »
Cet homme n’aurait pas pu mieux le conseiller : le court métrage a remporté un César et a été nommé aux Oscars en 2014. Suivra Jusqu’à la garde, son premier long métrage qui aborde aussi la violence conjugale et la masculinité toxique. Autre triomphe avec cinq Césars en 2019 : meilleur film, meilleure actrice (Léa Drucker), meilleur scénario original, meilleur montage et César des lycéens.
Le successeur raconte l’histoire d’Ellias Barnes (Marc-André Grondin), le nouveau directeur artistique à la tête d’une prestigieuse maison de haute couture. Établi en France, le créateur a coupé les ponts avec le Québec et son passé. Alors qu’il vient de lancer sa nouvelle collection et savoure son succès à Paris, Ellias est appelé d’urgence à Montréal, pour les funérailles de son père victime d’une crise cardiaque. Un père qu’il n’a jamais aimé et qu’il n’a pas vu depuis 20 ans. Il pense régler la succession en deux ou trois jours, mais l’héritage paternel s’avère plus lourd que prévu…
« C’est un film de genre et hybride, explique le cinéaste. À la fois polar, thriller, horreur et conte noir. Et c’est aussi une tragédie moderne, car j’emprunte aux codes de la tragédie grecque. Celle-ci est la cohabitation de la terreur et de la pitié. » Dans sa tentative de réparation avec son défunt père, Ellias court donc vers le désastre comme Œdipe. « On assiste à sa chute, ajoute Legrand. Il est dans une sorte de déni, totalement incapable de nommer ce qu’il vit. C’est un antihéros qui veut se sauver, car il a tout le temps peur de mourir. Mais il va plonger dans une spirale infernale, dans le labyrinthe de Dante. »
J’adore les acteurs québécois. Ils arrivent plus préparés que les interprètes français sur le plateau. Sans doute par réflexe, car au Québec, les tournages sont plus courts qu’en France. Les acteurs français peuvent arriver plus vierges, sans connaître leur texte par cœur, car ils ont le luxe du temps sur le plateau.
Le réalisateur ne tarit pas d’éloges sur le jeu de son acteur principal. « Dans la puissance et dans la fragilité, Marc-André [Grondin] a une capacité de se transformer d’une scène à l’autre. Il est formidable ! »
Le successeur est librement inspiré d’un roman d’Alexandre Postel, L’ascendant. « J’ai pris beaucoup de libertés, je me suis éloigné du roman pour transposer l’histoire au Québec, afin que la chute d’Ellias soit plus brutale que dans le roman », dit le réalisateur qui a collaboré avec l’autrice québécoise Dominick Parenteau-Lebeuf pour le scénario.
Luc Boulanger (www.lapresse.ca)