ÉVÉNEMENTS ET SÉANCES SPECIALES

DUNE : PART ONE - Avant-Première / Soirée Dune - 2024-02-27

Avant-Première / Soirée Dune - mardi 27 février à 17h30

DUNE : PART ONE de Denis Villeneuve

DUNE : PART TWO de Denis Villeneuve

LA GUERRE DES BOUTONS - Plans Kids - 2024-02-27

Plans Kids - mardi 27 février à 13h30

LA GUERRE DES BOUTONS de Yves Robert

LES TOUTES PETITES CRÉATURES - Ciné Goûter - 2024-02-29

Ciné Goûter - jeudi 29 février à 15h30

LES TOUTES PETITES CRÉATURES de Lucy Izzard

IL N'Y A PAS D'OMBRE DANS LE DÉSERT - Soirée Rencontre - 2024-03-05

Soirée Rencontre - mardi 05 mars à 20h00

IL N'Y A PAS D'OMBRE DANS LE DÉSERT de Yossi Aviram

LES PETITS SINGULIERS - Ciné Goûter - 2024-03-07

Ciné Goûter - jeudi 07 mars à 13h30

LES PETITS SINGULIERS Collectif

NOUS N'AVONS PAS PEUR DES RUINES - Ciné Doc - 2024-03-11

Ciné Doc - lundi 11 mars à 20h00

NOUS N'AVONS PAS PEUR DES RUINES de Yannis Youlountas

GHOST IN THE SHELL - Plans Cultes - 2024-03-12

Plans Cultes - mardi 12 mars à 20h00

GHOST IN THE SHELL de Mamoru Oshii

PAPRIKA de Satoshi Kon

PAR LA FENÊTRE OU PAR LA PORTE - Ciné Doc - 2024-03-14

Ciné Doc - jeudi 14 mars à 20h00

PAR LA FENÊTRE OU PAR LA PORTE de Jean-Pierre Bloc

MÊME SI TU VAS SUR LA LUNE - Ciné Doc - 2024-03-18

Ciné Doc - lundi 18 mars à 20h00

MÊME SI TU VAS SUR LA LUNE de Laurent Rodriguez

JE VERRAI TOUJOURS VOS VISAGES - Soirée Rencontre - 2024-03-21

Soirée Rencontre - jeudi 21 mars à 20h00

JE VERRAI TOUJOURS VOS VISAGES de Jeanne Herry

PRIMADONNA - Ciné fac - 2024-03-21

Ciné fac - jeudi 21 mars à 20h00

PRIMADONNA de Marta Savina

IL RESTE ENCORE DEMAIN - Ciné Cosy - 2024-03-22

Ciné Cosy - vendredi 22 mars à 13h15

IL RESTE ENCORE DEMAIN de de Paola Cortellesi

LA FORÊT C'EST LA CLASSE ! - Ciné Doc - 2024-03-26

Ciné Doc - mardi 26 mars à 20h00

LA FORÊT C'EST LA CLASSE ! de Daniel Schlosser

PROMISED LAND - Soirée CinéConf - 2024-04-11

Soirée CinéConf - jeudi 11 avril à 20h00

PROMISED LAND de Gus Van Sant

GHOST DOG : LA VOIE DU SAMOURAÏ - Plans Cultes - 2024-04-16

Plans Cultes - mardi 16 avril à 20h00

GHOST DOG : LA VOIE DU SAMOURAÏ de Jim Jarmusch

CASINO - Plans Cultes - 2024-05-14

Plans Cultes - mardi 14 mai à 20h00

CASINO de Martin Scorsese

ERNEST ET CÉLESTINE - LE VOYAGE EN CHARABIE - J. Chheng & Jean-Christophe Roger

A PROPOS

Après avoir travaillé sur le long-métrage Ernest & Célestine de Benjamin Renner et Vincent Patar en tant qu’animateur, lui offrant l’opportunité d’expérimenter l’animation dessinée à la main, puis sur la série d’animation et Ernest & Célestine en hiver aux côtés de Jean-Christophe Roger, Julien Chheng retrouve ce dernier pourles nouvelles aventures de l’improbable duo imaginé par Gabrielle Vincent avec Le voyage en Charabie.
Tout juste sorti de l’hibernation, Ernest a l’estomac dans les talons. Son amie Célestine dresse l’état des lieux : il ne reste plus rien dans les placards. Ce qui ne va pas apaiser son compagnon de longue date. Prête à partir en ville pour y remédier, et lui changer les idées, elle se laisse emporter par son enthousiasme et renverse accidentellement le précieux violon Stradivarius d’Ernest. Penaude, elle lui propose de retrouver le fabriquant de l’instrument en Charabie, mais Ernest s’y oppose. « C’est bien trop loin ! » argue-t-il.
Mais l’éloignement géographique est-il la véritable raison de son refus ? Obstinée, et rongée par la culpabilité, la petite souris quitte la maison et se met en route pour la Charabie. Sauf que l’espiègle Célestine est loin de se douter de ce qui l’attend. Lorsqu’il découvre qu’elle n’en a fait qu’à sa tête, Ernest saute dans sa camionnette et s’élance sur ses traces, espérant la retrouver avant qu’elle n’affronte les conditions météorologiques éprouvantes.
Au-delà des horizons enneigés se cache la cité de Charabie, contrée éloignée et particulièrement pittoresque. Le dépaysement est total mais la découverte laisse Célestine circonspecte. Piano à une seule touche, trafic d’instruments sous le manteau et avis de recherche pour résistance musicale. La Charabie ne ressemble plus à ce qu’Ernest a connu jadis : un lieu festif et chaleureux. En effet, la musique y est désormais prohibée depuis la promulgation de la loi Ernestof par le juge Naboukov – qui n’est autre que… le père d’Ernest !
Reprenant le trait gracile du précédent film, Ernest & Célestine : le voyage en Charabie est une nouvelle tranche de délicatesse cinématographique. Quel délice que de retrouver la douceur des pastels et la poésie des aquarelles de Gabrielle Vincent, au gré de ces aventures en pays imaginaire. Si l’ours et la souris ont changé de réalisateur, les deux amis semblent n’avoir rien perdu de cette pétillante et réjouissante candeur, invitant tous les Charabiens et Charabiennes, petits comme grands, à poursuivre leurs rêves, embrasser leurs vocations et célébrer la vie en musique. Embarquez donc pour un savoureux voyage en Charabie, où résonne ce bel hymne à la liberté des individus, ponctué par le timbre gracieux de Pomme pour clôturer cette délicieuse partition. Qui cherche les notes trouvera la mélodie.
Thomas Périllon (Le bleu du miroir)
L'article complet est à retrouver ici :
http://www.lebleudumiroir.fr/critique-ernest-celestine-le-voyage-en-charabie/

Ciné goûter
jeudi 29 décembre 2022 à 13h30

suivi d'une rencontre avec Simon Astié, réalisateur et plasticien

à partir de 6 ans


ERNEST ET CÉLESTINE - LE VOYAGE EN CHARABIE

de J. Chheng & Jean-Christophe Roger

Film d'animation
FRANCE - 2022 - 1h19

Ernest et Célestine retournent au pays d'Ernest, la Charabie, pour faire réparer son précieux violon cassé ? Ils découvrent alors que la musique est bannie dans tout le pays depuis plusieurs années ? Pour nos deux héros, il est impensable de vivre sans musique !? Accompagnés de complices, dont un mystérieux justicier masqué, Ernest et Célestine vont tenter de réparer cette injustice afin de ramener la joie au pays des ours ?
https://www.studiocanal.fr/title/ernest-et-celestine-le-voyage-en-charabie-2022/

A PROPOS

Après avoir travaillé sur le long-métrage Ernest & Célestine de Benjamin Renner et Vincent Patar en tant qu’animateur, lui offrant l’opportunité d’expérimenter l’animation dessinée à la main, puis sur la série d’animation et Ernest & Célestine en hiver aux côtés de Jean-Christophe Roger, Julien Chheng retrouve ce dernier pourles nouvelles aventures de l’improbable duo imaginé par Gabrielle Vincent avec Le voyage en Charabie.
Tout juste sorti de l’hibernation, Ernest a l’estomac dans les talons. Son amie Célestine dresse l’état des lieux : il ne reste plus rien dans les placards. Ce qui ne va pas apaiser son compagnon de longue date. Prête à partir en ville pour y remédier, et lui changer les idées, elle se laisse emporter par son enthousiasme et renverse accidentellement le précieux violon Stradivarius d’Ernest. Penaude, elle lui propose de retrouver le fabriquant de l’instrument en Charabie, mais Ernest s’y oppose. « C’est bien trop loin ! » argue-t-il.
Mais l’éloignement géographique est-il la véritable raison de son refus ? Obstinée, et rongée par la culpabilité, la petite souris quitte la maison et se met en route pour la Charabie. Sauf que l’espiègle Célestine est loin de se douter de ce qui l’attend. Lorsqu’il découvre qu’elle n’en a fait qu’à sa tête, Ernest saute dans sa camionnette et s’élance sur ses traces, espérant la retrouver avant qu’elle n’affronte les conditions météorologiques éprouvantes.
Au-delà des horizons enneigés se cache la cité de Charabie, contrée éloignée et particulièrement pittoresque. Le dépaysement est total mais la découverte laisse Célestine circonspecte. Piano à une seule touche, trafic d’instruments sous le manteau et avis de recherche pour résistance musicale. La Charabie ne ressemble plus à ce qu’Ernest a connu jadis : un lieu festif et chaleureux. En effet, la musique y est désormais prohibée depuis la promulgation de la loi Ernestof par le juge Naboukov – qui n’est autre que… le père d’Ernest !
Reprenant le trait gracile du précédent film, Ernest & Célestine : le voyage en Charabie est une nouvelle tranche de délicatesse cinématographique. Quel délice que de retrouver la douceur des pastels et la poésie des aquarelles de Gabrielle Vincent, au gré de ces aventures en pays imaginaire. Si l’ours et la souris ont changé de réalisateur, les deux amis semblent n’avoir rien perdu de cette pétillante et réjouissante candeur, invitant tous les Charabiens et Charabiennes, petits comme grands, à poursuivre leurs rêves, embrasser leurs vocations et célébrer la vie en musique. Embarquez donc pour un savoureux voyage en Charabie, où résonne ce bel hymne à la liberté des individus, ponctué par le timbre gracieux de Pomme pour clôturer cette délicieuse partition. Qui cherche les notes trouvera la mélodie.
Thomas Périllon (Le bleu du miroir)
L'article complet est à retrouver ici :
http://www.lebleudumiroir.fr/critique-ernest-celestine-le-voyage-en-charabie/