EVENEMENTS ET SEANCES SPECIALES

LES VALEURS DE LA FAMILLE ADDAMS - Barry Sonnenfeld
A PROPOS
Si le premier volet de La Famille Addams était placé sous le signe des retrouvailles entre Gomez et son frère disparu, cette suite est construite autour de l’arrivée d’un nouveau venu chez les Addams, nommé Puberté. À travers cette naissance, ce sont de nouveau les codes de la famille, certaines valeurs américaines, mais aussi le genre fantastique qui sont tournés en dérision.
 
Avec ce deuxième volet, les spectateurs ont le plaisir de retrouver la famille Addams, une famille bien farfelue. L’arrivée du nouveau petit Addams suscite la jalousie de Mercredi et son frère Pugsley, qui vont créer des jeux dangereux dans le but d’éliminer le bébé. Une nounou est donc nécessaire pour encadrer les enfants. Or, la nounou embauchée, diablement séduisante, semble très à l’aise dans le monde décalé des Addams… ce qui n’est pas sans déplaire à oncle Fétide, célibataire depuis toujours ! Le film laisse la part belle au personnage délicieusement froid de Mercredi et son imaginaire diabolique : jet d’enclume sur la tête du bébé, mise en scène autour du bébé fardé en Robespierre... Le couple Morticia-Gomez dévoile aussi encore dans cette suite tout leur sex-appeal et leur mortelle complicité ! Mais c’est l’oncle Fétide et son célibat qui se trouvent au cœur des Valeurs de la famille Addams. En effet, sa fortune est convoitée par la Veuve noire, qui se marie avec des hommes riches pour mieux s’en débarrasser !
 
Quel meilleur breuvage qu’un biberon rempli de vodka pour faire pousser la barbe de son nouveau né ? Quelle plus belle peluche qu’un ours empaillé aux crocs saillants ? Enfants jaloux jusqu’au crime, nounou sérial-killeuse, parents désinvoltes : à travers ces personnages, ce sont les valeurs de la famille américaine parfaite qui sont écornées. Liberté, tolérance, solidarité, religion, parcours universitaire prestigieux, c’est bien tout ce que les Addams détestent. Quoi de pire, en effet, pour un Addams que de devenir notable, avocat, dentiste, ou pire… président des Etats-Unis ! C’est surtout dans le camp de vacances où se rendent Mercredi et son frère (séjour orchestré par la Veuve noire !) que se trouvent raillées ces valeurs. Prônant le solidarité et la bonne humeur, les chefs de camp proposent un séjour dans la cabane d’harmonie. Autrement dit, un cauchemar pour les Addams ! Asociaux, Mercredi et son frère redoutent plus que tout le séjour dans cette cabane où ils seront forcés de regarder des films comme La Mélodie de bonheur et des Disney. Mais « la vengeance est un plat qui se mange froid » est une devise que la redoutable Mercredi pourrait bien parfaitement maîtriser !
 
Les motifs et personnages propres au genre fantastique, comme la créature de Frankenstein, le manoir, les boissons ou les créatures répugnantes sont aussi là pour nous faire rire. Le cousin Machin et la Chose en sont les plus belles illustrations.
 
Avec Les Valeurs de la famille Addams, famille et fantastique riment avec délire et non-conformisme !
 
Marie Horel (Benshi.fr)
Plans Kids
jeudi 31 octobre 2019 à 13h30
à partir de 8 ans

Réservez une place


LES VALEURS DE LA FAMILLE ADDAMS
de Barry Sonnenfeld
avec Anjelica Huston, Raul Julia, Christopher Lloyd
USA - 1993 - 1h34 - Version française
Chose curieuse mais point trop inhabituelle au sein de la famille Addams : Morticia accouche aussi brusquement d'un bambin qu'elle s'est trouvée enceinte. L'heureux nouveau-né porte la moustache et répond au doux nom de Puberté. Mercredi et Pugsley, ses deux aînés, fous de jalousie, multiplient les tentatives d'assassinat....