ÉVÉNEMENTS ET SÉANCES SPECIALES

LET'S GET LOST - Ciné Jazz - 2024-06-24

Ciné Jazz - lundi 24 juin à 20h00

LET'S GET LOST de Bruce Weber

LES PISTOLETS EN PLASTIQUE - Ciné Cosy - 2024-06-28

Ciné Cosy - vendredi 28 juin à 13h15

LES PISTOLETS EN PLASTIQUE de Jean-Christophe Meurisse

LA GUERRE EST DÉCLARÉE - Soirée rencontre - 2024-09-10

Soirée rencontre - mardi 10 septembre à 20h00

LA GUERRE EST DÉCLARÉE de Valérie Donzelli

LA THÉORIE DU BOXEUR - Ciné doc - 2024-09-19

Ciné doc - jeudi 19 septembre à 20h00

LA THÉORIE DU BOXEUR de Nathanaël Coste

ÉLÉMENTAIRE - Peter Sohn

A PROPOS

« Élémentaire surprend par son aspect hyperromantique, presque torride par moments. Mais c’est surtout par son graphisme qu’il sidère : le studio, qui a presque tout inventé en animation 3D depuis Toy Story, innove encore avec un procédé révolutionnaire qui fait s’animer des personnages de façon constante. Car Flam et les êtres de feu sont donc des flammes, en mouvement permanent : bluffant, et tellement beau ! »
Renaud Barcoin (Le Parisien)

Avant Première
samedi 17 juin 2023 à 15h30


ÉLÉMENTAIRE

de Peter Sohn

Film d'animation
USA - 2023 - 1h43 - Cannes 2023 - Version française

Dans la ville d'Element City, le feu, l'eau, la terre et l'air vivent dans la plus parfaite harmonie. C'est ici que résident Flam, une jeune femme intrépide et vive d'esprit, au caractère bien trempé, et Flack, un garçon sentimental et amusant, plutôt suiveur dans l'âme. L'amitié qu'ils se portent remet en question les croyances de Flam sur le monde dans lequel ils vivent...
https://www.disney.fr/films/elementaire

A PROPOS

« Élémentaire surprend par son aspect hyperromantique, presque torride par moments. Mais c’est surtout par son graphisme qu’il sidère : le studio, qui a presque tout inventé en animation 3D depuis Toy Story, innove encore avec un procédé révolutionnaire qui fait s’animer des personnages de façon constante. Car Flam et les êtres de feu sont donc des flammes, en mouvement permanent : bluffant, et tellement beau ! »
Renaud Barcoin (Le Parisien)