EVENEMENTS ET SEANCES SPECIALES

DIAMANTINO - Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt
A PROPOS
Dieu du foot, star de l'équipe du Portugal, Diamantino, après avoir raté un penalty décisif en finale de la Coupe du Monde, a une épiphanie : il veut adopter un enfant migrant. Une espionne lesbienne, qui enquête sur lui, se fait passer pour un petit Africain et gagne son amour. C'est compter sans les deux sœurs jumelles et diaboliques du candide aux pieds d'or qui livrent leur frère à un laboratoire de biogénétique en vue de le cloner et sans le Front national local, qui fait de lui sa mascotte.
Attention, objet filmique complètement barré ! On ne sait pas ce que fument le Portugais Gabriel Abrantes et l'Américain Daniel Schmidt, mais c'est de la bonne. Love story queer (l'ersatz de Ronaldo a les seins qui poussent !), série Z d'espionnage, satire politique, leur "Diamantino" est un petit bijou aux multiples facettes, loufoques ou poétiques, de notre époque. Grand prix de la Semaine de la Critique Cannes 2018.
Nicolas Schaller (L'obs)

Séance organisée en partenariat avec le Festival Premiers Plans
Angers fête l'Europe
lundi 23 mai 2022 à 18h00
Séance organisée dans le cadre de Angers Fête l'Europe (manifestation annuelle coordonnée par la Ville d’Angers afin de valoriser la construction de l’Union européenne et de sensibiliser les Angevins aux cultures européennes) et de la Saison France Portugal 2022


DIAMANTINO
de Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt
avec Carloto Cotta, Cleo Tavares, Anabela Moreira
France / Portugal / Brésil - 2018 - 1h32 - Version originale sous titrée - Grand Prix de la Semaine de la Critique Cannes 2018
Magnifique, candide et attachant, Diamantino est l’icône planétaire du football, un héros flamboyant touché par la grâce. Quand soudain, en pleine Coupe du Monde, son génie s’envole dans les vapeurs roses de ses visions magiques, sa carrière est stoppée net. Problème : il ne connaît rien d’autre.
La star déchue, devenue objet de risée nationale, découvre alors le monde – les autres. Le voilà embarqué dans maintes péripéties qui mutent en odyssée : conspiration familiale (ses deux soeurs n’en veulent qu’à sa fortune), manipulations génétiques délirantes, crise des réfugiés, complotisme de l’extrême-droite… Et, au beau milieu de cette tragédie, où son chat semble être son dernier supporter, pourtant, surgit l’Amour. Le vrai. C’était écrit.