EVENEMENTS ET SEANCES SPECIALES

LA VIE DOMESTIQUE - Isabelle Czajka
A PROPOS
Selon Isabelle Czajka, La Vie domestique est un concept bien précis : "Ce n’est pas la vie amoureuse, ce n’est pas la vie conjugale, ce n’est pas la vie familiale, c’est la vie domestique, c’est à-dire comment justement les femmes finalement endossent de façon insidieuse, sournoise, sans qu’on les y oblige forcément, toutes ces petites choses du quotidien, ces choses qui sont à faire. Les femmes deviennent alors leur propre bourreau."

Isabelle Czajka souhaitait initialement adapter "La Promenade au phare" de Virginia Woolf, une exploration dans le quotidien d’une quadragénaire à la fois mère et épouse. Mais au même moment, la réalisatrice est tombée par hasard sur "Arlington Park" de Rachel Cusk qui a donc donné lieu au film La Vie domestique : "J’ai décidé finalement de l’adapter car il recélait tout ce que je recherchais, toutes les problématiques qui me tenaient à cœur, les infimes enjeux de la vie domestique et conjugale, postmoderne et occidentale."

Isabelle Czajka voulait porter à l’écran la condition d'une certaine catégorie de femmes actuelles et leur place dans la société d'aujourd'hui : "Je fais partie d’une génération de femmes à qui on a dit que tout était possible en même temps : travailler, avoir une carrière, des enfants etc. que cela ne posait pas de problème, que le monde désormais était prêt et adapté à ce schéma (…) Mais ce n’est pas tout à fait vrai. C’est beaucoup plus compliqué (…) Ce film m’a aidée d’un point de vue personnel à sortir de la vie domestique."

Autour de l’héroïne ici fédératrice gravitent des femmes différentes en bien des points. Que ce soit au niveau de l’âge, de la classe sociale, de la situation personnelle ou de la personnalité, ce groupe de femmes est à première vue assurément hétérogène. Il est pourtant soudé par la même vie domestique qui emprisonne les personnages. La situation de la femme est d’ailleurs selon la réalisatrice comparable à une classe sociale, dans la mesure où il est difficile de s’en extirper. Pour Isabelle Czajka, les femmes se retrouvent parfois sans même s’en rendre compte, piégées dans un confort matériel.
Les rendez-vous du cinéma
lundi 7 octobre 2013 à 19h00
Cinéma Parlant vous propose LES RENDEZ-VOUS DU CINÉMA
présentation par Louis Mathieu, président de Cinéma Parlant de la saison cinématographique angevine 2012-2013
avec
les cinémas Les 400 Coups
le Festival du Film Nature et de l’Environnement de Mûrs-Érigné
le Festival Premiers Plans d’Angers

* invitation remise sur place le soir-même à 19h, valable uniquement
pour la séance qui suivra la présentation du lundi 7 octobre 2013
aux cinémas Les 400 Coups à Angers, et dans la limite des places disponibles


LA VIE DOMESTIQUE
de Isabelle Czajka
avec Emmanuelle Devos, Julie Ferrier, Natacha Régnier
France - 2013 - 1h33
Juliette n’était pas sûre de vouloir venir habiter dans cette banlieue résidentielle de la région parisienne. Les femmes ici ont toutes la quarantaine, des enfants à élever, des maisons à entretenir et des maris qui rentrent tard le soir.
Elle est maintenant certaine de ne pas vouloir devenir comme elles.
Aujourd’hui, Juliette attend une réponse pour un poste important dans une maison d’édition.
Un poste qui forcément changerait sa vie de tous les jours.