ÉVÉNEMENTS ET SÉANCES SPECIALES

BYE BYE TIBÉRIADE - Soirée Rencontre - 2024-02-26

Soirée Rencontre - lundi 26 février à 20h00

BYE BYE TIBÉRIADE de Lina Soualem

DUNE : PART ONE - Avant-Première / Soirée Dune - 2024-02-27

Avant-Première / Soirée Dune - mardi 27 février à 17h30

DUNE : PART ONE de Denis Villeneuve

DUNE : PART TWO de Denis Villeneuve

LA GUERRE DES BOUTONS - Plans Kids - 2024-02-27

Plans Kids - mardi 27 février à 13h30

LA GUERRE DES BOUTONS de Yves Robert

LES TOUTES PETITES CRÉATURES - Ciné Goûter - 2024-02-29

Ciné Goûter - jeudi 29 février à 15h30

LES TOUTES PETITES CRÉATURES de Lucy Izzard

IL N'Y A PAS D'OMBRE DANS LE DÉSERT - Soirée Rencontre - 2024-03-05

Soirée Rencontre - mardi 05 mars à 20h00

IL N'Y A PAS D'OMBRE DANS LE DÉSERT de Yossi Aviram

LES PETITS SINGULIERS - Ciné Goûter - 2024-03-07

Ciné Goûter - jeudi 07 mars à 13h30

LES PETITS SINGULIERS Collectif

NOUS N'AVONS PAS PEUR DES RUINES - Ciné Doc - 2024-03-11

Ciné Doc - lundi 11 mars à 20h00

NOUS N'AVONS PAS PEUR DES RUINES de Yannis Youlountas

GHOST IN THE SHELL - Plans Cultes - 2024-03-12

Plans Cultes - mardi 12 mars à 20h00

GHOST IN THE SHELL de Mamoru Oshii

PAPRIKA de Satoshi Kon

PAR LA FENÊTRE OU PAR LA PORTE - Ciné Doc - 2024-03-14

Ciné Doc - jeudi 14 mars à 20h00

PAR LA FENÊTRE OU PAR LA PORTE de Jean-Pierre Bloc

MÊME SI TU VAS SUR LA LUNE - Ciné Doc - 2024-03-18

Ciné Doc - lundi 18 mars à 20h00

MÊME SI TU VAS SUR LA LUNE de Laurent Rodriguez

JE VERRAI TOUJOURS VOS VISAGES - Soirée Rencontre - 2024-03-21

Soirée Rencontre - jeudi 21 mars à 20h00

JE VERRAI TOUJOURS VOS VISAGES de Jeanne Herry

PRIMADONNA - Ciné fac - 2024-03-21

Ciné fac - jeudi 21 mars à 20h00

PRIMADONNA de Marta Savina

LA FORÊT C'EST LA CLASSE ! - Ciné Doc - 2024-03-26

Ciné Doc - mardi 26 mars à 20h00

LA FORÊT C'EST LA CLASSE ! de Daniel Schlosser

PROMISED LAND - Soirée CinéConf - 2024-04-11

Soirée CinéConf - jeudi 11 avril à 20h00

PROMISED LAND de Gus Van Sant

GHOST DOG : LA VOIE DU SAMOURAÏ - Plans Cultes - 2024-04-16

Plans Cultes - mardi 16 avril à 20h00

GHOST DOG : LA VOIE DU SAMOURAÏ de Jim Jarmusch

CASINO - Plans Cultes - 2024-05-14

Plans Cultes - mardi 14 mai à 20h00

CASINO de Martin Scorsese

BOB MARLEY : ONE LOVE - Reinaldo Marcus Green

A PROPOS

3 bonnes raisons d’attendre le biopic "Bob Marley : One Love"

43 ans après sa mort, l’icône ultime du reggae ressuscite au cinéma sous les traits de l’acteur britannique Kingsley Ben-Adir dans Bob Marley : One Love de Reinaldo Marcus Green, le réalisateur de La Méthode Williams. Un biopic musical très politique qui revient sur l’histoire tourmentée de la Jamaïque à travers le destin tourmenté d’un artiste dont les combats et les chansons ont traversé les générations. Bref un événement à ne pas manquer à plus d’un titre…
-Pour son parti pris historique
Au lieu d’un récit chronologique classique, Bob Marley : One Love raconte l’artiste en partant d’un événement majeur dans sa vie et sa carrière : la tentative d’assassinat dont il fut victime en 1976 à son domicile, deux jours avant un grand concert pour la paix dans une Jamaïque en proie à de graves tensions politiques et sociales. Au lieu de le faire taire, cet incident le poussera à s’exiler au Royaume-Uni et à propager son message et sa musique partout dans le monde. Avant un retour en apothéose qui entrera dans l'Histoire de son pays.
-Pour la musique éternelle
À partir du milieu des années 1960, Bob Marley et son groupe, The Wailers, ont façonné un style musical hybride, le reggae, dont l’influence ne s’est jamais démentie après la disparition précoce du chanteur, des suites d'un cancer en 1981. Le film permet de constater, si besoin était, le caractère intemporel de morceaux magiques comme "Jammin", "Is This Love", "Redemption Song" et autre Exodus qui donne son titre à l’opus du même nom, considéré par Time Magazine comme le meilleur album du XXème siècle.
-Pour la performance d’acteur
C’est un sacré défi qu’a accepté de relever Kingsley Ben-Adir. Aperçu dans la série Peaky Blinders, ce comédien britannique de mère trinidadienne ne savait ni chanter ni jouer de la guitare avant de passer des essais pour le rôle. Non seulement il a pris des cours en accéléré. Mais il a surtout digéré des heures et des heures d’archives d’interviews et de concerts pour reproduire l’attitude et la gestuelle de son modèle. Un travail acharné qui a séduit Rita Marley, la veuve du chanteur et leur fils Ziggy, tous les deux producteurs du film. Vous aussi ?

Avant Première
mardi 13 février 2024 à 20h00

COMPLET !


BOB MARLEY : ONE LOVE

de Reinaldo Marcus Green

Avec Kingsley Ben-Adir, Lashana Lynch, Michael Gandolfini
USA - 2024 - 1h47 - VOST

Un regard sur la vie du légendaire musicien de reggae Bob Marley.
https://www.bobmarley-lefilm.fr/

A PROPOS

3 bonnes raisons d’attendre le biopic "Bob Marley : One Love"

43 ans après sa mort, l’icône ultime du reggae ressuscite au cinéma sous les traits de l’acteur britannique Kingsley Ben-Adir dans Bob Marley : One Love de Reinaldo Marcus Green, le réalisateur de La Méthode Williams. Un biopic musical très politique qui revient sur l’histoire tourmentée de la Jamaïque à travers le destin tourmenté d’un artiste dont les combats et les chansons ont traversé les générations. Bref un événement à ne pas manquer à plus d’un titre…
-Pour son parti pris historique
Au lieu d’un récit chronologique classique, Bob Marley : One Love raconte l’artiste en partant d’un événement majeur dans sa vie et sa carrière : la tentative d’assassinat dont il fut victime en 1976 à son domicile, deux jours avant un grand concert pour la paix dans une Jamaïque en proie à de graves tensions politiques et sociales. Au lieu de le faire taire, cet incident le poussera à s’exiler au Royaume-Uni et à propager son message et sa musique partout dans le monde. Avant un retour en apothéose qui entrera dans l'Histoire de son pays.
-Pour la musique éternelle
À partir du milieu des années 1960, Bob Marley et son groupe, The Wailers, ont façonné un style musical hybride, le reggae, dont l’influence ne s’est jamais démentie après la disparition précoce du chanteur, des suites d'un cancer en 1981. Le film permet de constater, si besoin était, le caractère intemporel de morceaux magiques comme "Jammin", "Is This Love", "Redemption Song" et autre Exodus qui donne son titre à l’opus du même nom, considéré par Time Magazine comme le meilleur album du XXème siècle.
-Pour la performance d’acteur
C’est un sacré défi qu’a accepté de relever Kingsley Ben-Adir. Aperçu dans la série Peaky Blinders, ce comédien britannique de mère trinidadienne ne savait ni chanter ni jouer de la guitare avant de passer des essais pour le rôle. Non seulement il a pris des cours en accéléré. Mais il a surtout digéré des heures et des heures d’archives d’interviews et de concerts pour reproduire l’attitude et la gestuelle de son modèle. Un travail acharné qui a séduit Rita Marley, la veuve du chanteur et leur fils Ziggy, tous les deux producteurs du film. Vous aussi ?