ÉVÉNEMENTS ET SÉANCES SPECIALES

PRINCESSE MONONOKÉ - Ciné Manga - 2024-05-21

Ciné Manga - mardi 21 mai à 21h00

PRINCESSE MONONOKÉ de Hayao Miyazaki

LES CHOSES HUMAINES - Soirée Rencontre - 2024-05-21

Soirée Rencontre - mardi 21 mai à 20h00

LES CHOSES HUMAINES de Yvan Attal

MARCELLO MIO - Avant-première - 2024-05-21

Avant-première - mardi 21 mai à 20h30

MARCELLO MIO de Christophe Honoré

C'EST COMME ÇA - Avant-première - 2024-05-23

Avant-première - jeudi 23 mai à 20h00

C'EST COMME ÇA de Sarah Bellanger

ANGERS, TEXAS : TEN YEARS AFTER - Festival Levitation - 2024-05-25

Festival Levitation - samedi 25 mai à 11h00

ANGERS, TEXAS : TEN YEARS AFTER de Antony Bou

NOS QUARTIERS ONT DE LA GUEULE ! - Ciné Doc - 2024-05-28

Ciné Doc - mardi 28 mai à 20h00

NOS QUARTIERS ONT DE LA GUEULE ! de Mohand Koroghli

LA MÈRE DE TOUS LES MENSONGES - Ciné Doc - 2024-05-28

Ciné Doc - mardi 28 mai à 20h00

LA MÈRE DE TOUS LES MENSONGES de Asmae El Moudir

LES SENTINELLES - Ciné Doc - 2024-05-30

Ciné Doc - jeudi 30 mai à 20h00

LES SENTINELLES de Pierre Pezerat

POURQUOI TU SOURIS ? - Avant-Première / Rencontre - 2024-06-03

Avant-Première / Rencontre - lundi 03 juin à 20h00

POURQUOI TU SOURIS ? de Christine Paillard & Chad Chenouga

20 JOURS A MARIOUPOL - Ciné Doc - 2024-06-04

Ciné Doc - mardi 04 juin à 20h00

20 JOURS A MARIOUPOL de Mstyslav Tchernov

SANS COEUR - Soirée rencontre - 2024-06-11

Soirée rencontre - mardi 11 juin à 20h00

SANS COEUR de Nara Normande & Tião

ROLAND GORI, UNE ÉPOQUE SANS ESPRIT - Xavier Gayan

A PROPOS

Dans un langage fluide et lumineux, Roland Gori revisite non seulement les mystères de la psychanalyse, mais interroge surtout notre rapport au monde et à la vie moderne. Passionnant.
La psychanalyse n’a pas de but, annonce d’emblée Roland Gori depuis son fauteuil de chercheur et de thérapeute. Tout le reste du propos consiste à éclairer le spectateur sur ce qui fait l’essentiel de la matière de la vie. Le psychanalyste égrène dans une voix délicate et apaisante les enjeux de cet art, mais surtout il éveille aux dimensions plus larges que l’accompagnement psychologique infère. Gori refuse le déterminisme, l’obsession rationnelle qui induiraient sur chaque être humain l’obligation d’une performance, ce qui, son avis, conduit au pire.
De temps en temps, des images du périphérique parisien, de Marseille, de New York apparaissent, comme une pause salvatrice dans une longue et belle conférence où chaque mot est pesé, et surtout magnifique d’intelligibilité. Le réalisateur, Xavier Gayan, amène le psychanalyste à développer des thèmes nombreux qui, en réalité, interrogent la vacuité de la modernité. Sa parole est humaniste, au sens d’une expérience de la vie dégagée du démon de l’efficience qui ramène chaque individu à son enfance, son désir, son manque et son identité multiple. Roland Gori invite à l’intelligence. Du moins, son témoignage humble et mesuré est une ode à la réflexion qui remet l’individu dans sa capacité à penser son existence, au lieu de la subir. Il produit un langage de l’amour, de la tolérance et de l’élévation intellectuelle et émotionnelle.
Le propos est d’autant plus important que le réalisateur convoque aux côtés de Roland Gori des philosophes, éditeurs ou directeurs de théâtre. Cela a pour effet de rendre concrète l’approche psychanalytique, disons de l’inscrire dans la réalité de la vie, là où souvent elle est perçue comme perchée et trop éloignée des gens. Roland Gori, une époque sans esprit s’affirme comme un film nécessaire, au cœur du rythme fou de l’existence contemporaine. Le psychanalyste emprunte un langage métaphorique, parfois poétique, parfois drôle, en tous les cas au plus près des préoccupations des spectateurs.
Laurent Cambon (Avoiralire.com)

Ciné doc
jeudi 11 mai 2023 à 20h00

en présence de Xavier Gayan, réalisateur, de Catherine Portet, présidente et Benjamin Létang, trésorier de l'ACSM Angers (Association Culturelle en Santé Mentale).

Soirée organisée en collaboration avec l'association Cinéma Parlant


ROLAND GORI, UNE ÉPOQUE SANS ESPRIT

de Xavier Gayan

Documentaire
FRANCE - 2022 - 1h10

Aujourd’hui nous vivons dans un monde où la logique de rentabilité s’applique à tous les domaines. Les lieux dédiés aux métiers du soin, du social, de l’éducation, de la culture… sont gérés par des managers ou des experts pour qui seuls comptent les chiffres, niant les besoins humains. Le psychanalyste Roland Gori se bat depuis des années contre le délitement de notre société. Ce film est un portrait de sa pensée, de son engagement, comme “L’Appel des appels, qu’il avait co-initié avec Stefan Chedri, pour nous opposer à cette casse des métiers et à la marchandisation de l’existence. Ce film propose un portrait intime de Roland Gori, accompagné de témoignages de proches : ses éditeurs Henri Trubert et Sophie Marinopoulos (éditions Les Liens qui libèrent), la philosophe et académicienne Barbara Cassin, le médecin hospitalier et auteure Marie-José del Volgo, le directeur du théâtre Toursky à Marseille Richard Martin.
https://www.facebook.com/RolandGoriUneEpoqueSansEsprit

A PROPOS

Dans un langage fluide et lumineux, Roland Gori revisite non seulement les mystères de la psychanalyse, mais interroge surtout notre rapport au monde et à la vie moderne. Passionnant.
La psychanalyse n’a pas de but, annonce d’emblée Roland Gori depuis son fauteuil de chercheur et de thérapeute. Tout le reste du propos consiste à éclairer le spectateur sur ce qui fait l’essentiel de la matière de la vie. Le psychanalyste égrène dans une voix délicate et apaisante les enjeux de cet art, mais surtout il éveille aux dimensions plus larges que l’accompagnement psychologique infère. Gori refuse le déterminisme, l’obsession rationnelle qui induiraient sur chaque être humain l’obligation d’une performance, ce qui, son avis, conduit au pire.
De temps en temps, des images du périphérique parisien, de Marseille, de New York apparaissent, comme une pause salvatrice dans une longue et belle conférence où chaque mot est pesé, et surtout magnifique d’intelligibilité. Le réalisateur, Xavier Gayan, amène le psychanalyste à développer des thèmes nombreux qui, en réalité, interrogent la vacuité de la modernité. Sa parole est humaniste, au sens d’une expérience de la vie dégagée du démon de l’efficience qui ramène chaque individu à son enfance, son désir, son manque et son identité multiple. Roland Gori invite à l’intelligence. Du moins, son témoignage humble et mesuré est une ode à la réflexion qui remet l’individu dans sa capacité à penser son existence, au lieu de la subir. Il produit un langage de l’amour, de la tolérance et de l’élévation intellectuelle et émotionnelle.
Le propos est d’autant plus important que le réalisateur convoque aux côtés de Roland Gori des philosophes, éditeurs ou directeurs de théâtre. Cela a pour effet de rendre concrète l’approche psychanalytique, disons de l’inscrire dans la réalité de la vie, là où souvent elle est perçue comme perchée et trop éloignée des gens. Roland Gori, une époque sans esprit s’affirme comme un film nécessaire, au cœur du rythme fou de l’existence contemporaine. Le psychanalyste emprunte un langage métaphorique, parfois poétique, parfois drôle, en tous les cas au plus près des préoccupations des spectateurs.
Laurent Cambon (Avoiralire.com)