ÉVÉNEMENTS ET SÉANCES SPECIALES

FLOW, LE CHAT QUI N'AVAIT PLUS PEUR DE L'EAU - Avant-première jeune public / Estival Premiers Plans - 2024-08-25

Avant-première jeune public / Estival Premiers Plans - dimanche 25 août à 15h30

FLOW, LE CHAT QUI N'AVAIT PLUS PEUR DE L'EAU de Gints Zilbalodis

LA GUERRE EST DÉCLARÉE - Soirée rencontre - 2024-09-10

Soirée rencontre - mardi 10 septembre à 20h00

LA GUERRE EST DÉCLARÉE de Valérie Donzelli

LA THÉORIE DU BOXEUR - Ciné doc - 2024-09-19

Ciné doc - jeudi 19 septembre à 20h00

LA THÉORIE DU BOXEUR de Nathanaël Coste

PRIMADONNA - Marta Savina

A PROPOS

Jusqu’au début des années 1980, la loi italienne « forçait » les femmes victimes d’un viol à contracter des mariages dits réparateurs. Double peine donc pour les victimes obligées d’épouser leur bourreau.
Inspiré d’une histoire vraie, ce premier film militant retrace le destin de l’une des premières à avoir dit non et porté l’affaire devant les tribunaux. Sur un scénario épousant la solidité démonstratrice d’une fiction pour « les Dossiers de l’écran », la cinéaste cisèle le portrait d’une jeune fille, à peine sortie de l’adolescence, en lutte contre les hostilités sociétales et religieuses. Et fait le procès d’une époque, en écho au sort des femmes dans l’Italie contemporaine. Un rien scolaire mais salutaire.
Xavier Leherpeur (L'Obs)

Ciné fac
jeudi 21 mars 2024 à 20h00

présenté par Tiphaine Bougeard, enseignante en italien

Soirée organisée en collaboration avec Cinéma Parlant dans le cadre de la semaine de cinéma de langue italienne


PRIMADONNA

de Marta Savina

avec Claudia Gusmano, Fabrizio Ferracane, Francesco Colella
ITALIE - 2022 - 1h40 - VOST

Sicile, 1965. Lia a grandi dans un village rural. Elle est belle, têtue et sait ce qu'elle veut. Lorenzo, fils d'un patron local, tente de la séduire. Lorsqu'elle le rejette, fou de rage, il décide de la prendre de force. Au lieu d'accepter un mariage forcé, Lia le traîne au tribunal. Cet acte va pulvériser les habitudes sociales de son époque et va ouvrir la voie au combat pour les droits des femmes.

https://www.destinydistribution.com/distribution/primadonna/

A PROPOS

Jusqu’au début des années 1980, la loi italienne « forçait » les femmes victimes d’un viol à contracter des mariages dits réparateurs. Double peine donc pour les victimes obligées d’épouser leur bourreau.
Inspiré d’une histoire vraie, ce premier film militant retrace le destin de l’une des premières à avoir dit non et porté l’affaire devant les tribunaux. Sur un scénario épousant la solidité démonstratrice d’une fiction pour « les Dossiers de l’écran », la cinéaste cisèle le portrait d’une jeune fille, à peine sortie de l’adolescence, en lutte contre les hostilités sociétales et religieuses. Et fait le procès d’une époque, en écho au sort des femmes dans l’Italie contemporaine. Un rien scolaire mais salutaire.
Xavier Leherpeur (L'Obs)