ÉVÉNEMENTS ET SÉANCES SPECIALES

FLOW, LE CHAT QUI N'AVAIT PLUS PEUR DE L'EAU - Avant-première jeune public / Estival Premiers Plans - 2024-08-25

Avant-première jeune public / Estival Premiers Plans - dimanche 25 août à 15h30

FLOW, LE CHAT QUI N'AVAIT PLUS PEUR DE L'EAU de Gints Zilbalodis

LA GUERRE EST DÉCLARÉE - Soirée rencontre - 2024-09-10

Soirée rencontre - mardi 10 septembre à 20h00

LA GUERRE EST DÉCLARÉE de Valérie Donzelli

LA THÉORIE DU BOXEUR - Ciné doc - 2024-09-19

Ciné doc - jeudi 19 septembre à 20h00

LA THÉORIE DU BOXEUR de Nathanaël Coste

REALITY - Tina Satter

A PROPOS

L’arrestation d’une lanceuse d’alerte américaine au début de l’ère Trump. Au-delà du thriller, un incroyable et dérangeant exercice de style portée par une jeune comédienne en plein éclosion.
Elle est seule face aux agents du FBI venus chez elle avec un sourire trop forcé pour être anodin. L’interrogatoire, en forme de discussion faussement badine (entre cours de yoga et psychologie canine), fonctionne en cercles concentriques, jusqu’à ce que Reality Winner s’y retrouve piégée.
Elle incarne une véritable jeune femme, linguiste spécialiste du farsi et du pachtoune, employée d’un sous-traitant de la NSA, lanceuse d’alerte interpellée en juin 2017 car soupçonnée d’avoir fait fuiter des documents étayant l’ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine de 2016.
Tina Satter réussit un thriller minimaliste particulièrement singulier, basé sur la retranscription littérale des échanges. Sydney Sweeney y déploie une fraîcheur troublante, frêle animal acculé dans son propre domicile, soudain au cœur d’un moment de bascule filmé quasi en temps réel. Dans la vraie vie, Reality a ensuite fait quatre ans de prison.
Christophe Caron (lavoixdunord)

Ciné découverte
dimanche 3 décembre 2023 à 11h00

Tarif unique  : 5.50€

Séance organisée en collaboration avec Cinéma Parlant dans le cadre de la semaine de cinéma de langue anglaise


REALITY

de Tina Satter

avec Sydney Sweeney, Josh Hamilton, Marchant Davis
USA - 2023 - 1h22 - VOST - Berlin 2023

Le 3 juin 2017, Reality Winner, vingt-cinq ans, est interrogée par deux agents du FBI à son domicile. Cette conversation d'apparence banale parfois surréaliste, dont chaque dialogue est tiré de l'authentique transcription de l'interrogatoire, brosse le portrait complexe d'une milléniale américaine, vétérane de l'US Air Force, professeure de yoga, qui aime les animaux, les voyages et partager des photos sur les réseaux sociaux. Pourquoi le FBI s'intéresse-t-il à elle ? Qui est vraiment Reality ?
https://www.metrofilms.com/films/reality

A PROPOS

L’arrestation d’une lanceuse d’alerte américaine au début de l’ère Trump. Au-delà du thriller, un incroyable et dérangeant exercice de style portée par une jeune comédienne en plein éclosion.
Elle est seule face aux agents du FBI venus chez elle avec un sourire trop forcé pour être anodin. L’interrogatoire, en forme de discussion faussement badine (entre cours de yoga et psychologie canine), fonctionne en cercles concentriques, jusqu’à ce que Reality Winner s’y retrouve piégée.
Elle incarne une véritable jeune femme, linguiste spécialiste du farsi et du pachtoune, employée d’un sous-traitant de la NSA, lanceuse d’alerte interpellée en juin 2017 car soupçonnée d’avoir fait fuiter des documents étayant l’ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine de 2016.
Tina Satter réussit un thriller minimaliste particulièrement singulier, basé sur la retranscription littérale des échanges. Sydney Sweeney y déploie une fraîcheur troublante, frêle animal acculé dans son propre domicile, soudain au cœur d’un moment de bascule filmé quasi en temps réel. Dans la vraie vie, Reality a ensuite fait quatre ans de prison.
Christophe Caron (lavoixdunord)