ÉVÉNEMENTS ET SÉANCES SPECIALES

C'EST COMME ÇA - Avant-première - 2024-05-23

Avant-première - jeudi 23 mai à 20h00

C'EST COMME ÇA de Sarah Bellanger

ANGERS, TEXAS : TEN YEARS AFTER - Festival Levitation - 2024-05-25

Festival Levitation - samedi 25 mai à 11h00

ANGERS, TEXAS : TEN YEARS AFTER de Antony Bou

NOS QUARTIERS ONT DE LA GUEULE ! - Ciné Doc - 2024-05-28

Ciné Doc - mardi 28 mai à 20h00

NOS QUARTIERS ONT DE LA GUEULE ! de Mohand Koroghli

LA MÈRE DE TOUS LES MENSONGES - Ciné Doc - 2024-05-28

Ciné Doc - mardi 28 mai à 20h00

LA MÈRE DE TOUS LES MENSONGES de Asmae El Moudir

LES SENTINELLES - Ciné Doc - 2024-05-30

Ciné Doc - jeudi 30 mai à 20h00

LES SENTINELLES de Pierre Pezerat

POURQUOI TU SOURIS ? - Avant-Première / Rencontre - 2024-06-03

Avant-Première / Rencontre - lundi 03 juin à 20h00

POURQUOI TU SOURIS ? de Christine Paillard & Chad Chenouga

20 JOURS A MARIOUPOL - Ciné Doc - 2024-06-04

Ciné Doc - mardi 04 juin à 20h00

20 JOURS A MARIOUPOL de Mstyslav Tchernov

SANS COEUR - Soirée rencontre - 2024-06-11

Soirée rencontre - mardi 11 juin à 20h00

SANS COEUR de Nara Normande & Tião

LE DEUXIÈME ACTE - Quentin Dupieux

A PROPOS


Le cinéaste français Quentin Dupieux estime qu’il est temps pour lui « de fermer [son] clapet ». Alors que son nouveau film Le Deuxième Acte doit faire l’ouverture du 77e Festival de Cannes, le 14 mai, le réalisateur a annoncé dans une note aux journalistes qu’il déclinerait toute demande d’interview.
« Aujourd’hui, (…) j’ai envie de me taire. Non pas par lassitude ou prétention, mais simplement parce que [Le Deuxième Acte], très bavard, dit avec des mots bien choisis tout ce que j’ai envie de dire et contient déjà de façon extrêmement limpide sa propre analyse », explique-t-il dans le message.
Après avoir réalisé six films ces quatre dernières anées, le réalisateur spécialiste de la comédie absurde et ultra courte – autour d’une heure en général –, estime que « la cadence des sorties s’est considérablement accélérée pour moi et j’ai accumulé sans m’en rendre compte un temps de parole dans les médias probablement supérieur à la durée de mes 12 films réunis. Un comble ».
Pour M. Dupieux (alias M. Oizo dans la musique électronique), « il serait donc inutile, d’après moi, d’écouter un metteur en scène et ses comédiens paraphraser un film dans lequel tout est tout le temps dit et commenté en temps réel ». « Nous sommes réellement impatients de lire vos critiques, commentaires ou insultes », a-t-il aussi ironisé.
A 49 ans, Quentin Dupieux s’est imposé comme l’une des références françaises de l’humour absurde, avec 13 longs-métrages en dix-sept ans. Son univers attire de plus en plus de stars, de Jean Dujardin à Alain Chabat, Benoît Poelvoorde, Adèle Exarchopoulos ou Léa Drucker. Et il a su depuis trois ans élargir son public avec des œuvres comme Incroyable mais vrai, Yannick et Daaaaaali.
Le Deuxième Acte, dont la sortie est prévue le même jour que l’ouverture du Festival de Cannes, est sa première collaboration avec Léa Seydoux, Vincent Lindon, Louis Garrel, et sa quatrième avec Raphaël Quenard, qu’il a révélé dans Yannick.
Le Monde

Avant-première
mardi 14 mai 2024 à 20h00

Ouverture du Festival de Cannes 2024


LE DEUXIÈME ACTE

de Quentin Dupieux

avec Léa Seydoux, Vincent Lindon, Louis Garrel, Raphaël Quenard
FRANCE - 2024 - 1h20 - Cannes 2024

Florence veut présenter David, l'homme dont elle est follement amoureuse, à son père Guillaume. Mais David n'est pas attiré par Florence et souhaite s'en débarrasser en la jetant dans les bras de son ami Willy.
Les quatre personnages se retrouvent dans un restaurant au milieu de nulle part.
https://diaphana.fr/film/le-deuxieme-acte/

A PROPOS


Le cinéaste français Quentin Dupieux estime qu’il est temps pour lui « de fermer [son] clapet ». Alors que son nouveau film Le Deuxième Acte doit faire l’ouverture du 77e Festival de Cannes, le 14 mai, le réalisateur a annoncé dans une note aux journalistes qu’il déclinerait toute demande d’interview.
« Aujourd’hui, (…) j’ai envie de me taire. Non pas par lassitude ou prétention, mais simplement parce que [Le Deuxième Acte], très bavard, dit avec des mots bien choisis tout ce que j’ai envie de dire et contient déjà de façon extrêmement limpide sa propre analyse », explique-t-il dans le message.
Après avoir réalisé six films ces quatre dernières anées, le réalisateur spécialiste de la comédie absurde et ultra courte – autour d’une heure en général –, estime que « la cadence des sorties s’est considérablement accélérée pour moi et j’ai accumulé sans m’en rendre compte un temps de parole dans les médias probablement supérieur à la durée de mes 12 films réunis. Un comble ».
Pour M. Dupieux (alias M. Oizo dans la musique électronique), « il serait donc inutile, d’après moi, d’écouter un metteur en scène et ses comédiens paraphraser un film dans lequel tout est tout le temps dit et commenté en temps réel ». « Nous sommes réellement impatients de lire vos critiques, commentaires ou insultes », a-t-il aussi ironisé.
A 49 ans, Quentin Dupieux s’est imposé comme l’une des références françaises de l’humour absurde, avec 13 longs-métrages en dix-sept ans. Son univers attire de plus en plus de stars, de Jean Dujardin à Alain Chabat, Benoît Poelvoorde, Adèle Exarchopoulos ou Léa Drucker. Et il a su depuis trois ans élargir son public avec des œuvres comme Incroyable mais vrai, Yannick et Daaaaaali.
Le Deuxième Acte, dont la sortie est prévue le même jour que l’ouverture du Festival de Cannes, est sa première collaboration avec Léa Seydoux, Vincent Lindon, Louis Garrel, et sa quatrième avec Raphaël Quenard, qu’il a révélé dans Yannick.
Le Monde