ACTUELLEMENT

Semaine du 17 au 23 avril
BORGO
de Stéphane Demoustier
LAROY
de Shane Atkinson
AMAL - UN ESPRIT LIBRE
de Jawad Rhalib
L'HOMME AUX MILLE VISAGES
de Sonia Kronlund
LE MAL N'EXISTE PAS
de Ryûsuke Hamaguchi
ROSALIE
de Stéphanie Di Giusto
MADAME HOFMANN
de Sébastien Lifshitz
SIDONIE AU JAPON
de Élise Girard
PAS DE VAGUES
de Teddy Lussi-Modeste
QUITTER LA NUIT
de Delphine Girard
ENYS MEN
de Mark Jenkin
IL RESTE ENCORE DEMAIN
de Paola Cortellesi
DRIVE-AWAY DOLLS
de Ethan Coen
BIS REPETITA
de Émilie Noblet
LOS DELINCUENTES
de Rodrigo Moreno
UNE FAMILLE
de Christine Angot
ANATOMIE D'UNE CHUTE
de Justine Triet
TOKYO GA
de Wim Wenders
KUNG FU PANDA 4
de Mike Mitchell &, Stephanie Stine
LA COURSE AU MIEL
de Anna Blaszczyk
PERDU? RETROUVÉ !
de Jeanine Reutemann, Joanna Lurie, Philip Hunt
LÉO, LA FABULEUSE HISTOIRE DE LÉONARD...
de Jim Capobianco & Pierre-Luc Granjon
CHICKEN RUN
de Nick Park & Peter Lord
NORMALE
de Olivier Babinet
UN HOMME D'EXCEPTION
de Ron Howard
CAMILLE
de Boris Lojkine

PAS DE VAGUES

de Teddy Lussi-Modeste

FRANCE - 2024 - 1h31

Avec François Civil, Shaïn Boumedine, Mallory Wanecque...


Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar
17:50*accessible aux personnes à mobilité réduites
21:00
17:50*accessible aux personnes à mobilité réduites
21:50
17:50
21:00
17:50
21:00
17:50
17:50*accessible aux personnes à mobilité réduites
17:50*accessible aux personnes à mobilité réduites
* Séance accessible aux personnes à mobilité réduite

Julien est professeur au collège. Jeune et volontaire, il essaie de créer un lien avec ses élèves. Un jour, sa vie bascule : il est accusé de harcèlement par une élève de sa classe. Face aux pressions du frère aîné de la jeune fille et celles de ses camarades de classe, Julien cherche du soutien parmi ses collègues et sa hiérarchie.
Mais devant le risque d'embrasement, le silence règne.

Filmographie : "Le Prix du succès", "Jimmy Rivière"

NOTE DES SPECTATEURS

Cliquez sur une étoile pour donner une note :
Moyenne : 6,4/10 (90 spectateurs)

SUR LA TOILE

François Civil est exceptionnel dans le passionnant « Pas de vagues ».
Lire l'article

Le film, complexe, très noir, asphyxiant, coécrit avec Audrey Diwan, trouve sa force dans une intransigeance qui mène peu à peu à la folie et à la destruction. Pour une simple erreur d'interprétation.
Lire l'article

"Pas de vagues" : engrenage fatal au collège
Ecouter l'émission

LA PRESSE

A VOIR À LIRE
Après La salle des profs qui pointait du doigt le manque de discernement et les jugements expéditifs au sein d'un collège allemand, Pas de vagues propose une réflexion universelle sur les dérives de nos sociétés qui privilégient, depuis trop longtemps, la bien-pensance à la vérité, et laissent ainsi se répandre un sentiment d'injustice néfaste à la bonne marche de la démocratie.
  Lire l'article
ECRAN LARGE
Par rapport à sa bande-annonce grossière, "Pas de vagues" se révèle bien plus nuancé et intelligent. Cette dénonciation virulente d'un système scolaire qui se refuse à prendre en compte la détresse des élèves et des professeurs essuie certes quelques maladresses, mais parvient malgré tout à bouleverser, grâce à une écriture sensible et une interprétation excellente (et la musique de Benassi Bros).
  Lire l'article
L'OBS
Les personnages possèdent tous une face cachée, ce qui évite au récit de tomber dans la schématisation et lui confère une complexité supplémentaire – complexité sur laquelle se greffe avec intelligence une mise en scène acérée, tendue mais jamais mécanique, ainsi que l'interprétation d'une impeccable justesse de François Civil
  Lire l'article