EVENEMENTS ET SEANCES SPECIALES

MARIA BY CALLAS - Tom Volf
A PROPOS
Maria by Callas réunit une matière impressionnante, comme des films inédits ou des images jamais dévoilées. Tom Volf a interviewé une trentaine de ses proches dont Nadia Stancioff, l’attachée de presse de Pier Paolo Pasolini, devenue son amie sur le tournage de Médée, Franco Zeffirelli, encore assistant de Visconti lorsque celui-ci mettait en scène Maria, Georges Prêtre le chef d'orchestre qui l’a si souvent dirigée et avec qui elle adorait travailler, Robert Sutherland, le pianiste qui a accompagné sa dernière tournée, etc. Le réalisateur explique :

"A chaque rencontre, c’est l’humain qui l’emportait, chacun me révélait un moment, un souvenir et bien souvent l’émotion surgissait. J’assume le côté vérité subjective, le récit, l'évocation. Je me souviens de Robert Sutherland me racontant une répétition avec elle, l’émotion était si tangible, si vibrante que j’ai pu ressentir à quel point cette femme avait une aura, et comment elle continuait d’irradier. À chaque rencontre, la plupart ouvraient leurs tiroirs et sortaient des photos personnelles, des lettres de Maria, des films super8 pris lors d'une après midi entre amis, des enregistrements... J'ai regardé tout cela après un an et demi et je me suis rendu compte que la matière était inédite et précieuse. Dans la plupart des documents, Maria se racontait elle-même." 
Hommage à la Callas
dimanche 3 décembre à 15h30
15h30 :  MARIA BY CALLAS en avant-première
17h45 : MÉDÉE en version restaurée

Tarif spécial : 9€ les 2 films sinon tarifs habituels

MARIA BY CALLAS
de Tom Volf
Documentaire
FRANCE - 2017 - 1h53 - VOST
"Il y a deux personnes en moi, Maria et La Callas…"
Artiste en quête d'absolu devenue icône planétaire, femme amoureuse au destin hors du commun, Maria by Callas est le récit d’une vie exceptionnelle à la première personne.
Callas dévoile Maria, et révèle une personnalité aussi enflammée que vulnérable.
Un moment d'intimité auprès d'une légende et toute l'émotion de cette voix unique au monde.
MÉDÉE - Pier Paolo Pasolini
A PROPOS
Adaptation de la célèbre tragédie d’Euripide, Médée est une oeuvre sublime qui déborde de toute la démesure sanglante du mythe grec. Pasolini clôt ici avec brio sa trilogie sur les mythes, entamée avec L’Évangile selon saint Matthieu (1964) et OEdipe roi (1967). C’est durant ces années que le cinéaste redécouvre avec passion l’Antiquité et ses grands mythes, et qu’il effectue en parallèle des voyages à travers l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie – certaines scènes en extérieur de Médée furent notamment tournées en Syrie et en Turquie. Pasolini voit dans ces nouveaux paysages un moyen de se rapprocher du sacré, loin de l’Italie et de son capitalisme politique qu’il exècre. Incarnée par la cantatrice Maria Callas dans son unique rôle au cinéma, extraordinaire dans son interprétation pleine de grâce et de passion, elle insuffle une humanité qui n’avait jusque-là jamais été admise à cette figure classique de femme coupable. Une oeuvre totale, à découvrir dans sa version restaurée à l’occasion du 40e anniversaire de la disparition de la célèbre cantatrice.
MÉDÉE
de Pier Paolo Pasolini
avec Maria Callas, Laurent Terzieff, Massimo Girotti
ITALIE - FRANCE - ALLEMAGNE - 1969 - 1h50 - VOST - Réédition - Version restaurée
Médée la magicienne, fille du roi de Colchide, voit arriver sur sa terre le prince Jason venu enlever la Toison d’Or, l’idole de son peuple. Tombée folle amoureuse du jeune Grec, elle trahit sa famille et son pays en dérobant pour lui la Toison d’Or et s’exile à ses côtés. Des années plus tard, alors qu’elle lui a donné deux enfants, l’homme pour qui elle a tout abandonné se détourne d’elle pour une femme plus jeune…