PROCHAINEMENT

AFTERSUN
de Charlotte Wells
UN PETIT FRÈRE
de Léonor Serraille
GHOST THERAPY
de Clay Tatum
LA MONTAGNE
de Thomas Salvador
DOUNIA ET LA PRINCESSE D'ALEP
de Marya Zarif & André Kadi
LE SERMENT DE PAMFIR
de Dmytro Sukholytkyy-Sobchuk
LICORICE PIZZA
de Paul Thomas Anderson
LES ENFANTS DES AUTRES
de Rebecca Zlotowski
SANS FILTRE
de Ruben Östlund
LES AMANDIERS
de Valéria Bruni Tedeschi
AUCUN OURS
de Jafar Panahi
AS BESTAS
de Rodrigo Sorogoyen
LES PASSAGERS DE LA NUIT
de Mikhaël Hers
R.M.N
de Cristian Mungiu
EN CORPS
de Cédric Klapisch
ARMAGEDDON TIME
de James Gray
LA NUIT DU 12
de Dominik Moll
L'INNOCENT
de Louis Garrel
LA SYNDICALISTE
de Jean-Paul Salomé
THE FABELMANS
de Steven Spielberg
ABOUT KIM SOHEE
de July Jung
HAPPINESS THERAPY
de David O. Russell
LA GRANDE MAGIE
de Noémie Lvovsky
TITINA
de Kajsa Næss
MA VACHE ET MOI
de Buster Keaton
DOUNIA ET LA PRINCESSE D'ALEP
de Marya Zarif & André Kadi
PIRO PIRO
de Baek Miyoung & Min Sung-Ah
COMEDY QUEEN
de Sanna Lenken
LE LION ET LES TROIS BRIGANDS
de Rasmus A. Sivertsen
A VOL D'OISEAUX
Collectif
UNE FOIS QUE TU SAIS
de Emmanuel Cappellin
DIRTY DANCING
de Emile Ardolino
LA FEMME DE TCHAÏKOVSKI
de Kirill Serebrennikov
THE FABELMANS
de Steven Spielberg
EMPIRE OF LIGHT
de Sam Mendes
LA SYNDICALISTE
de Jean-Paul Salomé
LE PIÈGE DE HUDA
de Hany Abu-Assad
INDES GALANTES
de Philippe Béziat
THE WHALE
de Darren Aronofsky
MON CRIME
de François Ozon
ARIAFERMA
de Leonardo Di Costanzo
L'IMMENSITA
de Emanuele Crialese
FREAKS OUT
de Gabriele Mainetti
A CHIARA
de Jonas Carpignano
LA STRADA
de Federico Fellini
NOS PLUS BELLES ANNÉES
de Gabriele Muccino
MICHEL-ANGE
de Andreï Konchalovsky
LA FUREUR DU DRAGON
de Bruce Lee
HOURIA
de Mounia Meddour
L'ÉCHAPPÉE BELLE
de Paolo Virzì
L'IMPASSE
de Brian De Palma
MULHOLLAND DRIVE
de David Lynch

LA PRESSE

A VOIR À LIRE
Dans une langue tout aussi complexe que dépouillée, Andrey Konchalovsky décrit les tourments d'un immense artiste partagé entre sa passion pour Dante, la création, le besoin d'argent et les contingents politiques. Proprement envoutant.
  Lire l'article
CRITIKAT
De cette reconstitution émane une odeur putride qui rend les visions de Michel-Ange aussi splendides que sidérantes.
  Lire l'article
LES INROCKUPTIBLES
C'est l'autoportrait de Kontchalovski qui affleure au travers de cette reconstitution, superbe, de la vie du peintre florentin.
  Lire l'article
TÉLÉRAMA
Le film a le mérite de décrire le rôle violent exercé par des mécènes puissants, les deux grandes familles rivales de l'époque (les Médicis et les Della Rovere).
  Lire l'article
L'OBS
La passion, au sens christique, est-elle la condition de l'art ? Le film, austère et puissant, est porté par une ardente vision.
  Lire l'article
LIBÉRATION
Dans un biopic léché, Andreï Konchalovsky dépeint les états d'âme de l'artiste de génie, sur fond de rivalités papales entre les familles Della Rovere et Médicis.
  Lire l'article
LE MONDE
Andreï Kontchalovski compose de très beaux tableaux, mais son film sur la vie du peintre souffre d'un certain académisme.
  Lire l'article

SUR LA TOILE

Le dernier film d'Andreï Konchalovsky, Michel-Ange (Il peccato) tient du miracle : suivant le peintre en proie à ses démons, le spectateur assiste à la résurrection d'un monde. Une véritable splendeur.
Lire l'article

Andreï Konchalovsky filme en profondeur le maître de la Renaissance
Lire l'article

Konchalovsky parvient avec une simplicité apparente à nous faire ressentir les affres de la création.
Lire l'article
A partir du mercredi 8 mars

MICHEL-ANGE

de Andreï Konchalovsky

RUSSIE - ITALIE - 2019 - 2h14 - version originale sous-titrée

Avec Alberto Testone, Jakob Diehl, Orso Maria Guerrini...


Michel-Ange à travers les moments d' angoisse et d'extase de son génie créatif, tandis que deux familles nobles rivales se disputent sa loyauté.

Filmographie : "Riaba ma poule", "Duo pour une soliste", "Maria's Lovers"...

LA PRESSE

A VOIR À LIRE
Dans une langue tout aussi complexe que dépouillée, Andrey Konchalovsky décrit les tourments d'un immense artiste partagé entre sa passion pour Dante, la création, le besoin d'argent et les contingents politiques. Proprement envoutant.
  Lire l'article
CRITIKAT
De cette reconstitution émane une odeur putride qui rend les visions de Michel-Ange aussi splendides que sidérantes.
  Lire l'article
LES INROCKUPTIBLES
C'est l'autoportrait de Kontchalovski qui affleure au travers de cette reconstitution, superbe, de la vie du peintre florentin.
  Lire l'article
TÉLÉRAMA
Le film a le mérite de décrire le rôle violent exercé par des mécènes puissants, les deux grandes familles rivales de l'époque (les Médicis et les Della Rovere).
  Lire l'article
L'OBS
La passion, au sens christique, est-elle la condition de l'art ? Le film, austère et puissant, est porté par une ardente vision.
  Lire l'article
LIBÉRATION
Dans un biopic léché, Andreï Konchalovsky dépeint les états d'âme de l'artiste de génie, sur fond de rivalités papales entre les familles Della Rovere et Médicis.
  Lire l'article
LE MONDE
Andreï Kontchalovski compose de très beaux tableaux, mais son film sur la vie du peintre souffre d'un certain académisme.
  Lire l'article

SUR LA TOILE

Le dernier film d'Andreï Konchalovsky, Michel-Ange (Il peccato) tient du miracle : suivant le peintre en proie à ses démons, le spectateur assiste à la résurrection d'un monde. Une véritable splendeur.
Lire l'article

Andreï Konchalovsky filme en profondeur le maître de la Renaissance
Lire l'article

Konchalovsky parvient avec une simplicité apparente à nous faire ressentir les affres de la création.
Lire l'article