PROCHAINEMENT

AFTERSUN
de Charlotte Wells
UN PETIT FRÈRE
de Léonor Serraille
GHOST THERAPY
de Clay Tatum
LA MONTAGNE
de Thomas Salvador
DOUNIA ET LA PRINCESSE D'ALEP
de Marya Zarif & André Kadi
LE SERMENT DE PAMFIR
de Dmytro Sukholytkyy-Sobchuk
LICORICE PIZZA
de Paul Thomas Anderson
LES ENFANTS DES AUTRES
de Rebecca Zlotowski
SANS FILTRE
de Ruben Östlund
LES AMANDIERS
de Valéria Bruni Tedeschi
AUCUN OURS
de Jafar Panahi
AS BESTAS
de Rodrigo Sorogoyen
LES PASSAGERS DE LA NUIT
de Mikhaël Hers
R.M.N
de Cristian Mungiu
EN CORPS
de Cédric Klapisch
ARMAGEDDON TIME
de James Gray
LA NUIT DU 12
de Dominik Moll
L'INNOCENT
de Louis Garrel
LA SYNDICALISTE
de Jean-Paul Salomé
THE FABELMANS
de Steven Spielberg
ABOUT KIM SOHEE
de July Jung
HAPPINESS THERAPY
de David O. Russell
LA GRANDE MAGIE
de Noémie Lvovsky
TITINA
de Kajsa Næss
MA VACHE ET MOI
de Buster Keaton
DOUNIA ET LA PRINCESSE D'ALEP
de Marya Zarif & André Kadi
PIRO PIRO
de Baek Miyoung & Min Sung-Ah
COMEDY QUEEN
de Sanna Lenken
LE LION ET LES TROIS BRIGANDS
de Rasmus A. Sivertsen
A VOL D'OISEAUX
Collectif
UNE FOIS QUE TU SAIS
de Emmanuel Cappellin
DIRTY DANCING
de Emile Ardolino
LA FEMME DE TCHAÏKOVSKI
de Kirill Serebrennikov
THE FABELMANS
de Steven Spielberg
EMPIRE OF LIGHT
de Sam Mendes
LA SYNDICALISTE
de Jean-Paul Salomé
LE PIÈGE DE HUDA
de Hany Abu-Assad
INDES GALANTES
de Philippe Béziat
THE WHALE
de Darren Aronofsky
MON CRIME
de François Ozon
ARIAFERMA
de Leonardo Di Costanzo
L'IMMENSITA
de Emanuele Crialese
FREAKS OUT
de Gabriele Mainetti
A CHIARA
de Jonas Carpignano
LA STRADA
de Federico Fellini
NOS PLUS BELLES ANNÉES
de Gabriele Muccino
MICHEL-ANGE
de Andreï Konchalovsky
LA FUREUR DU DRAGON
de Bruce Lee
HOURIA
de Mounia Meddour
L'ÉCHAPPÉE BELLE
de Paolo Virzì
L'IMPASSE
de Brian De Palma
MULHOLLAND DRIVE
de David Lynch

LA PRESSE

LIBÉRATION
Ce que l'on retient des Enfants des autres, c'est la nudité de son romantisme et de son désarroi, cette charge émotionnelle au «premier degré», qui lui donne sa dimension vulnérable. Cela se mêle à la grande présence corporelle de son couple de vedettes, d'une sensualité définitive, l'éros en action
  Lire l'article
A VOIR À LIRE
Au-delà du mélodrame, Les Enfants des autres demeure une sublime évocation du spectre de la maternité, quelle que soit sa forme.
  Lire l'article
ECRAN LARGE
Avec une aisance narrative assez impressionnante, la réalisatrice livre un film à la fois doux et douloureux se concentrant essentiellement sur la "parentalité par extension", ici une belle-mère incarnée par l'excellente Virginie Efira, tout en parvenant à être un film d'une richesse assez impressionnante.
  Lire l'article
LE MONDE
Rebecca Zlotowski, dont c'est ici le film le plus autobiographique, propose un angle d'attaque astucieux qui ouvre de nouvelles perspectives.
  Lire l'article
LES INROCKUPTIBLES
Le cinéma, semble nous dire Zlotowski, substitue à notre regard un monde qui ne s'accorde pas à nos désirs, mais qui endosse un rôle cathartique par le seul pouvoir de la représentation.
  Lire l'article
TÉLÉRAMA
Un sujet rarement abordé au cinéma, traité avec une justesse lumineuse par Rebecca Zlotowski.
  Lire l'article
L'OBS
Portrait d'une femme admirable, habitée par l'idée de transmettre, d'exister après elle, « les Enfants des autres », beau mélo moderne, ouvre le cinéma de Rebecca Zlotowski à l'émotion et à un possible succès populaire.
  Lire l'article

SUR LA TOILE

OBTENIR LE PASS TÉLERAMA
Lire l'article

Rebecca Zlotowski plonge Virginie Efira dans les affres de la maternité
Lire l'article

Virginie Efira et Rebecca Zlotowski pour "Les enfants des autres"
Ecouter l'émission
A partir du mercredi 1 février

LES ENFANTS DES AUTRES

de Rebecca Zlotowski

FRANCE - 2022 - 1h43

Avec Virginie Efira, Roschdy Zem, Victor Lefebvre...


Rachel a 40 ans, pas d'enfant. Elle aime sa vie : ses élèves du lycée, ses amis, ses ex, ses cours de guitare. En tombant amoureuse d'Ali, elle s'attache à Leila, sa fille de 4 ans. Elle la borde, la soigne, et l'aime comme la sienne. Mais aimer les enfants des autres, c'est un risque à prendre…

Filmographie : "Une fille facile", "Planétarium", "Grand Central"...

LA PRESSE

LIBÉRATION
Ce que l'on retient des Enfants des autres, c'est la nudité de son romantisme et de son désarroi, cette charge émotionnelle au «premier degré», qui lui donne sa dimension vulnérable. Cela se mêle à la grande présence corporelle de son couple de vedettes, d'une sensualité définitive, l'éros en action
  Lire l'article
A VOIR À LIRE
Au-delà du mélodrame, Les Enfants des autres demeure une sublime évocation du spectre de la maternité, quelle que soit sa forme.
  Lire l'article
ECRAN LARGE
Avec une aisance narrative assez impressionnante, la réalisatrice livre un film à la fois doux et douloureux se concentrant essentiellement sur la "parentalité par extension", ici une belle-mère incarnée par l'excellente Virginie Efira, tout en parvenant à être un film d'une richesse assez impressionnante.
  Lire l'article
LE MONDE
Rebecca Zlotowski, dont c'est ici le film le plus autobiographique, propose un angle d'attaque astucieux qui ouvre de nouvelles perspectives.
  Lire l'article
LES INROCKUPTIBLES
Le cinéma, semble nous dire Zlotowski, substitue à notre regard un monde qui ne s'accorde pas à nos désirs, mais qui endosse un rôle cathartique par le seul pouvoir de la représentation.
  Lire l'article
TÉLÉRAMA
Un sujet rarement abordé au cinéma, traité avec une justesse lumineuse par Rebecca Zlotowski.
  Lire l'article
L'OBS
Portrait d'une femme admirable, habitée par l'idée de transmettre, d'exister après elle, « les Enfants des autres », beau mélo moderne, ouvre le cinéma de Rebecca Zlotowski à l'émotion et à un possible succès populaire.
  Lire l'article

SUR LA TOILE

OBTENIR LE PASS TÉLERAMA
Lire l'article

Rebecca Zlotowski plonge Virginie Efira dans les affres de la maternité
Lire l'article

Virginie Efira et Rebecca Zlotowski pour "Les enfants des autres"
Ecouter l'émission