ACTUELLEMENT

Semaine du 23 au 29 novembre
LES MIENS
de Roschdy Zem
SAINT OMER
de Alice Diop
AUCUN OURS
de Jafar Panahi
MAUVAISES FILLES
de Émérance Dubas
JUSTE UNE NUIT
de Ali Asgari
CAMBIO DE SEXO
de Vicente Aranda
LES REPENTIS
de Icíar Bollaín
RESTE UN PEU
de Gad Elmaleh
COULEURS DE L'INCENDIE
de Clovis Cornillac
ARMAGEDDON TIME
de James Gray
LES AMANDIERS
de Valéria Bruni Tedeschi
PLUS QUE JAMAIS
de Emily Atef
MASCARADE
de Nicolas Bedos
L'INNOCENT
de Louis Garrel
CLOSE
de Lukas Dhont
RIPOSTE FÉMINISTE
de Marie Perennès & Simon Depardon
TROIS NUITS PAR SEMAINE
de Florent Gouëlou
SANS FILTRE
de Ruben Östlund
COMA
de Bertrand Bonello
OPÉRATION PÈRE NOËL
de Marc Robinet & Caroline Attia
CHARLOTTE
de Eric Warin, Tahir Rana
MUSTANG
de Deniz Gamze Ergüven
PHRASES INACHEVÉES
de Adar Bozbay
CAPTAIN FANTASTIC
de Matt Ross
NOUVEAUTE
affiche SAINT OMER Alice Diop

SAINT OMER

de Alice Diop

FRANCE - 2022 - 2h02

Avec Kayije Kagame, Guslagie Malanda, Valérie Dréville...

Grand Prix du Jury - Venise 2022


Séances à 15h45 - 20h45
séances supplémentaires vendredi, dimanche et mardi à 21h50

Salle accessible aux personnes à mobilité réduite. (Exceptionnellement, pas d'accessibilité vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27. Reprise lundi.)*

 * sous réserve de modifications. Pour confirmation tel : 02 41 88 70 95


Rama, jeune romancière, assiste au procès de Laurence Coly à la cour d'assises de Saint-Omer. Cette dernière est accusée d'avoir tué sa fille de quinze mois en l'abandonnant à la marée montante sur une plage du nord de la France. Mais au cours du procès, la parole de l'accusée, l'écoute des témoignages font vaciller les certitudes de Rama et interrogent notre jugement.

Filmographie : "Nous", "La permanence", "La mort de Danton"

NOTE DES SPECTATEURS

Cliquez sur une étoile pour donner une note :
Moyenne : 4,6/10 (15 spectateurs)

SUR LA TOILE

Alice Diop : "Je suis devenue cinéaste pour offrir au monde tous les récits manquants"
Ecouter l'émission

"Saint Omer" : Alice Diop interroge la différence dans un film procès sur Fabienne Kabou, condamnée pour infanticide
Lire l'article

Alice Diop, «ce qui est beau dans un procès, c'est le fait d'écouter l'accusée»
Lire l'article

LA PRESSE

A VOIR À LIRE
Saint Omer n'est pas un simple récit judiciaire. C'est un éblouissement d'écriture, subtil, sur le déterminisme culturel et familial, le cinéma et la maternité avortée.
  Lire l'article
LES INROCKUPTIBLES
C'est aussi une oeuvre qui sait accueillir le silence comme rarement et filme avec une très grande intensité les femmes de ce tribunal qui s'écoutent et se taisent. C'est bien à une écoute et à une attention totales que nous invite Saint Omer, comme une expérience de cinéma partageable.
  Lire l'article
LIBÉRATION
Faire un film extraordinaire sur la maternité en partant d'un infanticide. Faire un film sec, intègre, intelligent à partir d'un épouvantable fait divers. Voilà le petit miracle de Saint Omer, premier long métrage de fiction de la cinéaste Alice Diop [...].
  Lire l'article
CRITIKAT
La première fiction d'Alice Diop, documentariste remarquée, s'inspire à la fois d'un mythe grec et de la sorcellerie, ce qui ne surprendra pas les spectateurs familiers d'une oeuvre à l'affût des puissances tapies dans les existences les plus ordinaires.
  Lire l'article
ECRAN LARGE
Derrière l'apparent académisme du film de procès, Saint Omer déploie une ampleur et un mystère qui le font presque tendre vers le fantastique. Pour son premier long-métrage de fiction, Alice Diop signe une oeuvre profonde, intelligente, touchante et radicale qui rend impatient de découvrir vers quels horizons de cinéma elle se tournera par la suite.
  Lire l'article
LE MONDE
Un puissant tableau post-colonial.
  Lire l'article
L'OBS
Plus qu'ému, on en sort terrassé par la façon magistrale dont Diop a su tenter de saisir l'insaisissable et de remettre en cause les idées reçues.
  Lire l'article