ACTUELLEMENT

Semaine du 10 au 16 août
DODO
de Panos H. Koutras
AFTER YANG
de Kogonada
LA NUIT DU 12
de Dominik Moll
AS BESTAS
de Rodrigo Sorogoyen
L'ANNÉE DU REQUIN
de Ludovic & Zoran Boukherma
SUNDOWN
de Michel Franco
EN CORPS
de Cédric Klapisch
TEMPURA
de Akiko Ohku
EN DÉCALAGE
de Juanjo Giménez Peña
ENNIO
de Giuseppe Tornatore
ELVIS
de Baz Luhrmann
LES PROMESSES D'HASAN
de Semih Kaplanoglu
RIFKIN'S FESTIVAL
de Woody Allen
ENTRE LE CIEL ET L'ENFER
de Akira Kurosawa
MÉDÉE
de Pier Paolo Pasolini
LA PETITE BANDE
de Pierre Salvadori
LES MINIONS 2 : IL ÉTAIT UNE FOIS GRU
de Kyle Balda, Brad Ableson & Jonathan Del Val

RIFKIN'S FESTIVAL

de Woody Allen

ESPAGNE - USA - ITALIE - 2020 - 1h32 - version originale sous-titrée

Avec Wallace Shawn, Gina Gershon, Louis Garrel...


Séances à 13h15

Salle accessible aux personnes à mobilité réduite.*

 * sous réserve de modifications. Pour confirmation tel : 02 41 88 70 95


Un couple d'Américains en villégiature au festival de San Sebastián tombe sous le charme de l'événement, de l'Espagne et de la magie qui émane des films. L'épouse a une liaison avec un brillant réalisateur français tandis que son mari la trompe avec une belle Espagnole.

Filmographie : "Un jour de pluie à New York", "Wonder wheel", "Cafe society"...

NOTE DES SPECTATEURS

Cliquez sur une étoile pour donner une note :
Moyenne : 5,8/10 (35 spectateurs)

SUR LA TOILE

Une comédie savoureuse.
Lire l'article

Woody Allen : que vaut «Rifkin's festival», le 50e film du cinéaste ?
Lire l'article

Avec "Rifkin's Festival", Woody Allen offre l'un des derniers écrins à ses névroses
Lire l'article

LA PRESSE

LES INROCKUPTIBLES
Allen réalise l'un de ces petits films dont il a parfois le secret et qui n'ont rien de génial, mais qui nous font quand même bien rire, parce qu'Allen n'a rien perdu de sa vis comica.
  Lire l'article
A VOIR À LIRE
Si la trempe irrésistible de Woody Allen est perceptible dès la première séquence, cette énième variation des errements amoureux et psychanalytiques du cinéma manque cruellement d'imagination et de rythme.
  Lire l'article
CRITIKAT
Rifkin's Festival relève autant du film-testament que de l'aveu d'échec d'un cinéaste à bout de souffle.
  Lire l'article
L'OBS
Certes, ce n'est pas le Woody Allen grand cru d'« Un jour de pluie à New York », et les mésaventures de ce critique de cinéma déprimé (...) sont bien minces. Mais le plaisir des bonnes répliques et des références (le jeu d'échecs avec la Mort) est bien là.
  Lire l'article
LE MONDE
Rifkin's Festival, heureusement plus modeste, profite du déplacement pour poursuivre sa radiographie du couple intello, une étude à laquelle Allen s'est souvent prêté. D'où le côté gentiment routinier du film, qui promène sa comédie douce-amère en des zones peu turbulentes.
  Lire l'article
TÉLÉRAMA
Hommages qui ne jouent, hélas, pas en la faveur du réalisateur américain puisqu'on mesure encore plus l'écart entre son très modeste film et les modèles justement révérés.
  Lire l'article
LIBÉRATION
Histoire de fricotages de blancs bourgeois au festival de cinéma de Saint-Sébastien, le dernier film du cinéaste américain oscille entre l'ennuyeux et le pénible.
  Lire l'article