ACTUELLEMENT

Semaine du 23 au 29 novembre
LES MIENS
de Roschdy Zem
SAINT OMER
de Alice Diop
AUCUN OURS
de Jafar Panahi
MAUVAISES FILLES
de Émérance Dubas
JUSTE UNE NUIT
de Ali Asgari
CAMBIO DE SEXO
de Vicente Aranda
LES REPENTIS
de Icíar Bollaín
RESTE UN PEU
de Gad Elmaleh
COULEURS DE L'INCENDIE
de Clovis Cornillac
ARMAGEDDON TIME
de James Gray
LES AMANDIERS
de Valéria Bruni Tedeschi
PLUS QUE JAMAIS
de Emily Atef
MASCARADE
de Nicolas Bedos
L'INNOCENT
de Louis Garrel
CLOSE
de Lukas Dhont
RIPOSTE FÉMINISTE
de Marie Perennès & Simon Depardon
TROIS NUITS PAR SEMAINE
de Florent Gouëlou
SANS FILTRE
de Ruben Östlund
COMA
de Bertrand Bonello
OPÉRATION PÈRE NOËL
de Marc Robinet & Caroline Attia
CHARLOTTE
de Eric Warin, Tahir Rana
MUSTANG
de Deniz Gamze Ergüven
PHRASES INACHEVÉES
de Adar Bozbay
CAPTAIN FANTASTIC
de Matt Ross

PLUS QUE JAMAIS

de Emily Atef

FRANCE - 2021 - 2h02

Avec Vicky Krieps, Gaspard Ulliel, Bjorn Floberg...

Cannes 2022


Séances à 17h20 sauf jeudi et samedi
séance supplémentaire dimanche à 10h45

Salle accessible aux personnes à mobilité réduite à la séance de 17h20. (Exceptionnellement, pas d'accessibilité vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27. Reprise lundi.)*

 * sous réserve de modifications. Pour confirmation tel : 02 41 88 70 95


Hélène et Mathieu sont heureux ensemble depuis de nombreuses années. Le lien qui les unit est profond. Confrontée à une décision existentielle, Hélène part seule en Norvège pour chercher la paix et éprouver la force de leur amour.

Filmographie : "3 jours à Quiberon", "Tue-moi", "L'étranger en moi"...

NOTE DES SPECTATEURS

Cliquez sur une étoile pour donner une note :
Moyenne : 6,2/10 (36 spectateurs)

SUR LA TOILE

Interview Emily Atef
Regarder la vidéo

« Plus que jamais » confronte une trentenaire à une maladie incurable. Son mari, incarné par Gaspard Ulliel, accepte mal qu'elle décide de partir seule en Norvège. Emilie Atef interroge les choix de fin de vie avec pudeur et sobriété.
Lire l'article

Dans ce film où la pudeur règne partout en maître, la cinéaste fait preuve d'une rare délicatesse et refuse avec intransigeance les facilités mélodramatiques et le sensationnalisme.
Lire l'article

LA PRESSE

A VOIR À LIRE
Une ode à l'amour et à la vie qui pose avec pudeur la question du droit de chacun à disposer de sa fin de vie.
  Lire l'article
LE MONDE
Car Plus que jamais ne peut être qu'une étrange expérience de cinéma, puisqu'il figure la dernière apparition de son acteur Gaspard Ulliel, mort accidentellement dans la neige à l'âge de 37 ans.
  Lire l'article
CRITIKAT
La linéarité de Plus que jamais enferme le film dans une résolution faussement ouverte.
  Lire l'article
L'OBS
Si le scénario n'échappe pas toujours à une certaine raideur théorique, la caméra d'Emily Atef capte la vie, sa fragilité comme sa force de résilience. Face à elle, une Vicky Krieps instinctive et impulsive, révoltée et résignée.
  Lire l'article
TÉLÉRAMA
Mélo délicat, tellement qu'il en devient parfois atone, Plus que jamais étire sa première partie, urbaine, sombre, étouffante, plus que de raison. C'est dans la seconde, baignée de lumière, que le long métrage sort enfin du cadre.
  Lire l'article