ACTUELLEMENT

Semaine du 25 au 31 janvier
TAR
de Todd Field
DIVERTIMENTO
de Marie-Castille Mention-Schaar
LA FAMILLE ASADA
de Ryôta Nakano
RETOUR A SÉOUL
de Davy Chou
TU CHOISIRAS LA VIE
de Stéphane Freiss
BABYLON
de Damien Chazelle
LES CYCLADES
de Marc Fitoussi
L'IMMENSITA
de Emanuele Crialese
LES BANSHEES D'INISHERIN
de Martin McDonagh
NOS SOLEILS
de Carla Simón
LES SURVIVANTS
de Guillaume Renusson
TIRAILLEURS
de Mathieu Vadepied
NOSTALGIA
de Mario Martone
VIVRE
de Oliver Hermanus
UNICORN WARS
de Alberto Vázquez
JOYLAND
de Saim Sadiq
CARAVAGE
de Michele Placido
LE SECRET DES PERLIMS
de Alê Abreu

NOSTALGIA

de Mario Martone

ITALIE - 2022 - 1h57 - version originale sous-titrée

Avec Pierfrancesco Favino, Tommaso Ragno, Francesco Di Leva...

Cannes 2022


Séances à 13h15


Après 40 ans d'absence, Felice retourne dans sa ville natale : Naples. Il redécouvre les lieux, les codes de la ville et un passé qui le ronge.

Filmographie : "Leopardi", "L'Odeur du sang", "Teatro di guerra"...

NOTE DES SPECTATEURS

Cliquez sur une étoile pour donner une note :
Moyenne : 5,5/10 (69 spectateurs)

SUR LA TOILE

Mario Martone nous plonge dans un labyrinthe napolitain pour un film de mafia atypique.
Lire l'article

Le toujours aussi magnétique Pierfrancesco Favino incarne un homme qui revient affronter les fantômes du passé dans une ville par ailleurs hantée par la Camorra. Mélancolique et amer.
Lire l'article

L'acteur magnétique du Traitre, revient dans un thriller napolitain. Depuis la croisette où Nostalgia était présenté en compétition, Favino avait levé voile sur son personnage…
Lire l'article

LA PRESSE

TÉLÉRAMA
Un film envoûtant aux résonances mystiques.
  Lire l'article
A VOIR À LIRE
Ce récit du retour au pays d'un Napolitain vaut pour sa réflexion subtile sur les démons de l'Italie et l'interprétation nuancée de Pierfrancesco Favino
  Lire l'article
L'OBS
De cette sourde menace, de ce désir de raconter naît un film unique, fragile et impalpable.
  Lire l'article
LE MONDE
Jetant ses acteurs dans la population du cru, Martone filme les méandres de ce récit en les superposant à ceux, magnifiques et funèbres, du quartier, y puisant la géographie spirituelle de son héros.
  Lire l'article
LIBÉRATION
Beau, souvent [...] ; pas mal poussif aussi, hélas [...] ; voire franchement balourd [...] ; Nostalgia réussit toutefois à taper terriblement juste lorsqu'il aborde son sujet central, qui est moins la nostalgie que le déracinement.
  Lire l'article
LES INROCKUPTIBLES
À force d'être allusif et d'amasser les madeleines de Proust, la mise en scène en devient lassante. Le portrait impressionniste de la ville et de l'enfance de Felice se cantonne à une élégante caresse qui reste en surface.
  Lire l'article
CRITIKAT
Sous le vernis d'un portrait complexe, le vide : Nostalgia est de ces films sur la nostalgie où les personnages marchent les mains dans les poches, la tête en l'air, en regardant les façades des immeubles avec un air à la fois grave et pensif.
  Lire l'article