ACTUELLEMENT

Semaine du 10 au 16 août
DODO
de Panos H. Koutras
AFTER YANG
de Kogonada
LA NUIT DU 12
de Dominik Moll
AS BESTAS
de Rodrigo Sorogoyen
L'ANNÉE DU REQUIN
de Ludovic & Zoran Boukherma
SUNDOWN
de Michel Franco
EN CORPS
de Cédric Klapisch
TEMPURA
de Akiko Ohku
EN DÉCALAGE
de Juanjo Giménez Peña
ENNIO
de Giuseppe Tornatore
ELVIS
de Baz Luhrmann
LES PROMESSES D'HASAN
de Semih Kaplanoglu
RIFKIN'S FESTIVAL
de Woody Allen
ENTRE LE CIEL ET L'ENFER
de Akira Kurosawa
MÉDÉE
de Pier Paolo Pasolini
LA PETITE BANDE
de Pierre Salvadori
LES MINIONS 2 : IL ÉTAIT UNE FOIS GRU
de Kyle Balda, Brad Ableson & Jonathan Del Val

MÉDÉE

de Pier Paolo Pasolini

ITALIE - 1969 - 1h50 - version originale sous-titrée

Avec Maria Callas, Laurent Terzieff, Massimo Girotti...


Séances à 17h40

Salle accessible aux personnes à mobilité réduite.*

 * sous réserve de modifications. Pour confirmation tel : 02 41 88 70 95


Pour récuperer son royaume, Jason doit ramener à Pelias l'usurpateur la Toison d'Or. A ces fins, il seduit Médée, la princesse de Colchide, qui dérobe pour lui l'objet convoité. Mais, amoureuse de lui, Médée ne supporte pas son infidelité et se venge en empoisonnant sa rivale Glauce et en imolant leurs deux enfants...

Filmographie : "L'Evangile selon Saint Matthieu", "Salo ou les 120 journées de Sodome", "Théorème"...

NOTE DES SPECTATEURS

Cliquez sur une étoile pour donner une note :
Moyenne : 6,2/10 (16 spectateurs)

SUR LA TOILE

« Médée » de Pasolini éclaire la façon dont Maria Callas a incarné à l'Opéra des figures de la tragédie"
Ecouter l'émission

Pasolini : les cent ans d'un artiste total
Ecouter l'émission

Pasolini en six films
Lire l'article

LA PRESSE

CRITIKAT
On ne saurait dès lors trouver dans "Médée" une quelconque « adaptation » de la tragédie d'Euripide. L'original ressort profondément modifié, tant au niveau de sa structure que de sa signification, par le passage au travers du filtre pasolinien.
  Lire l'article
LES INROCKUPTIBLES
Une relecture magique du mythe de Médée, interprétée par une Maria Callas impressionnante d'humanité.
  Lire l'article