ACTUELLEMENT

Semaine du 28 septembre au 4 octobre
SANS FILTRE
de Ruben Östlund
LE SIXIÈME ENFANT
de Léopold Legrand
VACANCES
de Béatrice de Staël & Léo Wolfenstein
LES ENFANTS DES AUTRES
de Rebecca Zlotowski
REVOIR PARIS
de Alice Winocour
TOUT LE MONDE AIME JEANNE
de Céline Devaux
MOONAGE DAYDREAM
de Brett Morgen
LE TIGRE ET LE PRÉSIDENT
de Jean-Marc Peyrefitte
COUP DE THÉATRE
de Tom George
LA NUIT DU 12
de Dominik Moll
LA PAGE BLANCHE
de Murielle Magellan
NINJABABY
de Yngvild Sve Flikke
L'OMBRE DE GOYA
de José Luis Lopez-Linares
LIBRE GARANCE !
de Lisa Diaz
A PROPOS DE JOAN
de Laurent Larivière
BABI YAR. CONTEXTE
de Sergei Loznitsa
SUPERASTICOT
de Sarah Scrimgeour, Jac Hamman
LES SECRETS DE MON PÈRE
de Véra Belmont
L'ÉVÈNEMENT
de Audrey Diwan
TORI ET LOKITA
de Jean Pierre & Luc Dardenne
CINEMA PARADISO
de Giuseppe Tornatore

LE TIGRE ET LE PRÉSIDENT

de Jean-Marc Peyrefitte

FRANCE - 2022 - 1h38

Avec André Dussollier, Jacques Gamblin, Christian Hecq...


Séances à 17h35 - 22h00
vendredi et lundi pas de 22h00


1920, les années folles. Georges Clemenceau vient de perdre l'élection présidentielle face à l'inconnu Paul Deschanel, un idéaliste qui veut changer le pays. Mais un soir ce dernier tombe d'un train et se volatilise. Au petit matin, la France cherche son président, une occasion en or pour le Tigre Clemenceau…

Filmographie : 1er film

NOTE DES SPECTATEURS

Cliquez sur une étoile pour donner une note :
Moyenne : 6,9/10 (29 spectateurs)

SUR LA TOILE

Dossier pédagogique
Lire l'article

3 bonnes raisons d'attendre "Le Tigre et le Président", ou l'incroyable histoire du président Deschanel
Lire l'article

Le film met l'accent sur la prestation de Jacques Gamblin qui fait découvrir à quel point les idées du président Deschanel étaient visionnaires. André Dussollier lui donne brillamment la réplique dans le rôle de Clémenceau.
Lire l'article

LA PRESSE

A VOIR À LIRE
Une page d'Histoire qui, entre réalité et fiction, s'intéresse aux relations entre Paul Deschanel, président progressiste au mandat écourté, et Georges Clémenceau, surnommé Père la victoire à l'issue de la Première Guerre mondiale et fervent défenseur du traité de Versailles.
  Lire l'article
L'OBS
Dommage d'avoir tiré, de ce sujet passionnant, une comédie boulevardière à la Feydeau. Où, comme par hasard, Christian Hecq de la Comédie-Française excelle dans le rôle d'Alexandre Millerand, qui succéda à Deschanel.
  Lire l'article
LE MONDE
André Dussollier et Jacques Gamblin incarnent des versions en partie fantaisistes de leurs personnages réels dans le premier long-métrage de Jean-Marc Peyrefitte.
  Lire l'article
TÉLÉRAMA
Guidés par le souci d'honorer la mémoire de ce perdant excentrique, les scénaristes ont le mérite de révéler une page méconnue d'histoire, tout en s'accordant des libertés. C'est un atout mais aussi un handicap : entre le réalisme et la fantaisie surréaliste, cette comédie a du mal à s'épanouir, souffrant d'un manque de densité narrative comme d'audace poétique.
  Lire l'article