ACTUELLEMENT

Semaine du 21 au 27 février
L'EMPIRE
de Bruno Dumont
AU FIL DES SAISONS
de Hanna Ladoul & Marco La Via
LE SUCCESSEUR
de Xavier Legrand
UNIVERSAL THEORY
de Timm Kröger
BYE BYE TIBÉRIADE
de Lina Soualem
BOB MARLEY : ONE LOVE
de Reinaldo Marcus Green
LA ZONE D'INTÉRÊT
de Jonathan Glazer
DAAAAAALI !
de Quentin Dupieux
VIVANTS
de Alix Delaporte
ANATOMIE D'UNE CHUTE
de Justine Triet
LE RÈGNE ANIMAL
de Thomas Cailley
CHIEN DE LA CASSE
de Jean-Baptiste Durand
LA FERME DES BERTRAND
de Gilles Perret
LA BÊTE
de Bertrand Bonello
LA TRESSE
de Laetitia Colombani
MAY DECEMBER
de Todd Haynes
WINTER BREAK
de Alexander Payne
L'AVENTURE DE MADAME MUIR
de Joseph L. Mankiewicz
LE ROYAUME DE KENSUKÉ
de Neil Boyle & Kirk Hendry
ROSE, PETITE FÉE DES FLEURS
de Karla Nor Holmbäck
LÉO, LA FABULEUSE HISTOIRE DE LÉONARD...
de Jim Capobianco & Pierre-Luc Granjon
RESPIRE, SOURIS, VIS
de Yen Le Van
LA GUERRE DES BOUTONS
de Yves Robert
DUNE
de Denis Villeneuve
DUNE 2
de Denis Villeneuve

LA BÊTE

de Bertrand Bonello

FRANCE - CANADA - 2024 - 2h26

Avec Léa Seydoux, George MacKay, Guslagie Malanda...

Venise 2023


Mer Jeu Ven Sam Dim Lun Mar
15:40
15:40

Dans un futur proche où règne l'intelligence artificielle, les émotions humaines sont devenues une menace. Pour s'en débarrasser, Gabrielle doit purifier son ADN en replongeant dans ses vies antérieures. Elle y retrouve Louis, son grand amour. Mais une peur l'envahit, le pressentiment qu'une catastrophe se prépare.

Filmographie : "Coma", "Nocturama", "Saint Laurent"...

NOTE DES SPECTATEURS

Cliquez sur une étoile pour donner une note :
Moyenne : 5,6/10 (71 spectateurs)

SUR LA TOILE

Bertrand Bonello, réalisateur : "Pour que l'amour soit beau, il doit passer par l'abandon"
Ecouter l'émission

Léa Seydoux : "La peur, le trac c'est quelque chose qui m'a aidée"
Ecouter l'émission

Léa Seydoux est plus exceptionnelle que jamais dans le rôle complexe d'une femme sur trois époques dans La Bête.
Lire l'article

LA PRESSE

LES INROCKUPTIBLES
Le film manigance son émotion avec une certaine distance, dans une brèche située quelque part entre Cronenberg et Lynch mais qui n'appartient qu'à Bonello. Une brèche devenue un royaume étourdissant de beauté. Là où le désir durera toujours.
  Lire l'article
LIBÉRATION
De la volupté des années 1910 au vide d'un futur dystopique, Bertrand Bonello signe un film de science-fiction méandreux sur la rétention du désir, porté par une Léa Seydoux convaincue d'une mystérieuse catastrophe à venir.
  Lire l'article
TÉLÉRAMA
Léa Seydoux subjugue dans cette dystopie à la fois romanesque et romantique, qui mêle les genres de cinéma avec audace.
  Lire l'article
LE MONDE
Le film trouve ainsi sa continuité dans ses lignes brisées, à l'image de certains électrons libres nord-américains comme David Lynch (Lost Highway, Mulholland Drive) ou David Cronenberg (Crash, Le Festin nu), peut-être même aussi du Je t'aime, je t'aime (1968) d'Alain Resnais.
  Lire l'article
L'OBS
Le film, frontal et fuyant, mélo méta déconstruisant la plupart des influences du cinéaste (...) fixe les angoisses contemporaines dans une sorte de puzzle mental aux accents bouddhiques. L'empathie se meurt, nous dit-il. Ce n'est pas rien.
  Lire l'article
CRITIKAT
Dans ses éclats comme ses limites, "La Bête" éclaire la nature du style de Bonello, partagé ici entre l'horizon trompeur d'une tabula rasa (le fond vert de l'ouverture) et une obsession nostalgique gorgée de souvenirs cinéphiliques.
  Lire l'article