ACTUELLEMENT

Semaine du 10 au 16 août
DODO
de Panos H. Koutras
AFTER YANG
de Kogonada
LA NUIT DU 12
de Dominik Moll
AS BESTAS
de Rodrigo Sorogoyen
L'ANNÉE DU REQUIN
de Ludovic & Zoran Boukherma
SUNDOWN
de Michel Franco
EN CORPS
de Cédric Klapisch
TEMPURA
de Akiko Ohku
EN DÉCALAGE
de Juanjo Giménez Peña
ENNIO
de Giuseppe Tornatore
ELVIS
de Baz Luhrmann
LES PROMESSES D'HASAN
de Semih Kaplanoglu
RIFKIN'S FESTIVAL
de Woody Allen
ENTRE LE CIEL ET L'ENFER
de Akira Kurosawa
MÉDÉE
de Pier Paolo Pasolini
LA PETITE BANDE
de Pierre Salvadori
LES MINIONS 2 : IL ÉTAIT UNE FOIS GRU
de Kyle Balda, Brad Ableson & Jonathan Del Val

EN DÉCALAGE

de Juanjo Giménez Peña

ESPAGNE - 2021 - 1h44 - version originale sous-titrée

Avec Marta Nieto, Miki Esparbé, Francisco Reyes...

Venise 2021


Séances à 13h15 - 17h10


C. est une ingénieure du son talentueuse, passionnée par son travail. Un jour, elle découvre qu'elle commence à se désynchroniser. Elle réalise alors que son cerveau s'est mis à percevoir le son plus tard que les images qu'il reçoit. C. doit renoncer à son travail et reconsidérer toute sa vie

Filmographie : "Esquivar y pegar", "Nos hacemos falta"

NOTE DES SPECTATEURS

Cliquez sur une étoile pour donner une note :
Moyenne : 4,9/10 (25 spectateurs)

SUR LA TOILE

Entretien avec Marta Nieto
Regarder la vidéo

LA PRESSE

LES INROCKUPTIBLES
En décalage produit un premier émerveillement quand il saisit, dès les premières secondes, la beauté documentée d'un métier “de l'ombre”, rendu ici à son caractère spectral et magique.
  Lire l'article
LIBÉRATION
Entêtant et persistant, c'est le récit remarquable d'une femme «désynchrone».
  Lire l'article
LE MONDE
Emaillé de trouvailles, En décalage met le doigt sur une brèche profonde du dispositif cinématographique, mais finit par la replâtrer de conventions.
  Lire l'article
L'OBS
Le concept initial s'étire, l'intérêt s'émousse, la réflexion stagne. Reste la découverte trouble de l'univers sonore, souvent ignorée par le cinéma, marquant l'originalité d'une oeuvre intéressante, mais inaboutie.
  Lire l'article
TÉLÉRAMA
Hormis une ou deux jolies illustrations du potentiel érotique et voyeuriste de cette désynchronisation dans la bande-son, le film se dilue dans une très banale quête d'identité d'une héroïne dépressive et condamnée à subir son handicap
  Lire l'article