ACTUELLEMENT

Semaine du 23 au 29 novembre
LES MIENS
de Roschdy Zem
SAINT OMER
de Alice Diop
AUCUN OURS
de Jafar Panahi
MAUVAISES FILLES
de Émérance Dubas
JUSTE UNE NUIT
de Ali Asgari
CAMBIO DE SEXO
de Vicente Aranda
LES REPENTIS
de Icíar Bollaín
RESTE UN PEU
de Gad Elmaleh
COULEURS DE L'INCENDIE
de Clovis Cornillac
ARMAGEDDON TIME
de James Gray
LES AMANDIERS
de Valéria Bruni Tedeschi
PLUS QUE JAMAIS
de Emily Atef
MASCARADE
de Nicolas Bedos
L'INNOCENT
de Louis Garrel
CLOSE
de Lukas Dhont
RIPOSTE FÉMINISTE
de Marie Perennès & Simon Depardon
TROIS NUITS PAR SEMAINE
de Florent Gouëlou
SANS FILTRE
de Ruben Östlund
COMA
de Bertrand Bonello
OPÉRATION PÈRE NOËL
de Marc Robinet & Caroline Attia
CHARLOTTE
de Eric Warin, Tahir Rana
MUSTANG
de Deniz Gamze Ergüven
PHRASES INACHEVÉES
de Adar Bozbay
CAPTAIN FANTASTIC
de Matt Ross

CHARLOTTE

de Eric Warin, Tahir Rana

FRANCE - CANADA - BELGIQUE - 2021 - 1h32

Film d'animation

A partir de 10 ans*


Séance dimanche à 11h00


Charlotte Salomon est une jeune peintre juive allemande, dont le destin bascule à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Face au tourbillon de l'histoire et à la révélation d'un secret de famille, seul un acte extraordinaire pourra la sauver. Elle entame alors l'oeuvre de sa vie...

Filmographie : 1er fim

* Les âges sont donnés à titre indicatif

NOTE DES SPECTATEURS

Cliquez sur une étoile pour donner une note :
Moyenne : 5,3/10 (24 spectateurs)

SUR LA TOILE

Dossier pédagogique
Lire l'article

Une histoire hors du commun dans un film d'animation en lutte contre l'oubli.
Lire l'article

Un hommage animé, inspiré, émouvant et nécessaire.
Lire l'article

LA PRESSE

A VOIR À LIRE
En sus d'être un magnifique film, Charlotte rend hommage à sans doute l'une des fondatrice de l'autofiction illustrée, Charlotte Salomon, dont on découvre l'oeuvre au fur et à mesure que se déroule le long-métrage.
  Lire l'article
LE MONDE
Après le beau roman que lui consacra David Foenkinos (Charlotte, Gallimard, 2014), on ne pouvait espérer plus vibrant hommage à Charlotte Salomon que ce biopic animé.
  Lire l'article
L'OBS
L'animation opte pour une ligne claire très (trop ?) apaisée pour son sujet, le film convainc davantage dès que ses gouaches d'un expressionnisme fou naissent sous nos yeux. Et l'histoire mérite d'être racontée, y compris aux plus jeunes puisque la bête n'est pas morte.
  Lire l'article