EVENEMENTS ET SEANCES SPECIALES

MAIN BASSE SUR L'ÉNERGIE - Gilles Balbastre
A PROPOS
Gilles Balbastre exerce à partir de 1987 et durant une dizaine d’années le métier de journaliste à France 3, M6, France 2. Très critique en tant que correspondant de France 2 dans la région Nord-Pas-de-Calais, il livre un long témoignage du fonctionnement d’une rédaction d’une chaîne de télévision dans le livre du sociologue Alain Accardo, Journalistes au quotidien, pour une socioanalyse des pratiques journalistiques paru en 1995. À partir des années 2000, il se tourne vers la réalisation de documentaires comme Le chômage a une histoire diffusé sur France 5. Dans ce film, il démontre que la peur sociale a changé de camp.

En 2003, son documentaire Moulinex, la mécanique du pire (France 5) est nommée au FIPA (Festival international des productions audiovisuelles). En 2006, il conçoit pour France 5 une nouvelle série de trois documentaires sur la privatisation des services publics et ses enjeux, dont un documentaire EDF, les apprentis sorciers qu’il réalise lui-même. En 2008, il réalise Fortunes et infortunes des familles du Nord (France 5), un documentaire traitant de la mainmise des grandes familles industrielles sur les villes et les ouvriers de Roubaix et Tourcoing. Il est le co-réalisateur du documentaire Les Nouveaux Chiens de garde sorti au cinéma en 2012 et nommé aux César l’année suivante.

En 2018, Gilles, signe un nouveau documentaire qui va faire parlé de lui car il traite d’un sujet sensible qu’est l’ENERGIE, en partenariat avec la fédération des mimes et de l’énergie C.G.T. (FNME-CGT). Son documentaire « Main basse sur l’énergie » se propose de visiter en six épisodes, une maffia de l’énergie avec ses nouveaux gangsters, ses politiciens plus ou moins véreux et ses résistants.

Gilles Balbastre a été durant les années 2000 membre de la rédaction du journal satirique PLPL puis directeur de son successeur Le Plan B. Il collabore régulièrement au mensuel Le Monde diplomatique. En 2013, Gilles Balbastre lance la plate-forme d’auto-production de documentaires Nada-info et réalise coup sur coup Cas d’école et Vérités et mensonges sur la SNCF.
Ciné doc
lundi 1 avril 2019 à 20h00

en présence de Gilles Balbastre, réalisateur

Tarif spécial 6€
(Exceptionnellement les tarifs fidélité ne sont pas acceptés)

Places en vente sur place à partir de 19h00


PAS DE VENTE EN LIGNE

MAIN BASSE SUR L'ÉNERGIE
de Gilles Balbastre
Documentaire
FRANCE - 2018 - 1h22
Depuis 2007, le secteur de l'énergie est entièrement ouvert à la concurrence. Mais il faut remonter encore dans le temps, à la fin des années 90, pour connaître une série de lois libérales qui va démembrer pierre après pierre le service public incarné par EDF et GDF. Faute d'information, le citoyen lambda mesure mal les conséquences de cette dérégulation. La hausse exponentielle des factures, l'accroissement de la précarité énergétique, sont la partie visible de l'iceberg. La partie immergée, la plus importante, est peu perceptible. Les médias une fois de plus ne se donnent la peine de l'éclairer. Et pourtant nos concitoyens seraient en droit d'être un minimum informés sur ce qu'on peut nommer « un vaste hold-up », qui se déroule sous nos yeux mais en dehors de notre compréhension. Peu d'entre nous savent au fond que nous nous sommes mis à remplir les poches d'une infime minorité et que l'électricité, est devenu en grande partie un polar de série B. « Main basse sur l'énergie » se propose de visiter en six épisodes, à partir du feuilleton culte des années 60, les Incorruptibles, les années passées où a prospéré en quelque sorte une mafia de l'énergie avec ses nouveaux gangsters, ses politiciens plus ou moins véreux et ses résistants,les nouveaux Eliot Ness, garants d'un service public de l'énergie plus que jamais indispensable.