EVENEMENTS ET SEANCES SPECIALES

PHOTO DE FAMILLE - Cecilia Rouaud
A PROPOS
Pour son second long-métrage (après Je me suis fait tout petit), la réalisatrice Cecilia Rouaud s’offre un casting magnifique dont la somme des talents ne rendra que plus belle sa comédie dramatique sur une famille aussi dysfonctionnelle que la plupart des familles, se préparant à la fin imminente de la grand-mère, dernier rempart contre l’éclatement et garante des souvenirs d’enfance de tout le monde. Camille Cottin, Vanessa Paradis, Pierre Deladonchamps, Jean-Pierre Bacri ou encore Chantal Lauby, sont les maillons de cette jolie chronique familiale haute en couleur, devant laquelle on passe du rire aux larmes en trouvant toujours quelque-chose à quoi se raccrocher pour y trouver un peu de soi-même.

Universel. C’est sans doute le terme qui définira le mieux ce Photo de Famille, à la fois comédie très drôle, drame émouvant, chronique authentique et fable familiale pleine de cœur et de justesse sur les repères qu’offrent les liens avec les siens. On s’abandonne très vite aux histoires de cette famille disparate qui ne manqueront pas de résonner en nous tant Cecilia Rouaud réussit à capter des idées, des moments, des thèmes qui parlent, de près ou de loin. Photo de Famille brasse plein de choses mais contrairement à son précédent long-métrage, la sauce prend. La douceur du regard de Rouaud et l’infinie tendresse qui s’en dégage, ne font que rendre la balade encore plus belle, agréable, émouvante.
Nicolas Rieux (Mondocine.net)
Ciné Cosy
jeudi 6 septembre à 13h15
Séance adaptée aux parents avec leur bébé, avec son adouci, mise à disposition d'une table à langer, d'un chauffe biberon...

PHOTO DE FAMILLE
de Cecilia Rouaud
avec Vanessa Paradis, Camille Cottin, Pierre Deladonchamps, Jean-Pierre Bacri
FRANCE - 2018 - 1h38
Gabrielle, Elsa et Mao sont frères et soeurs, mais ne se côtoient pas. Surtout pas.
La première est « statue » pour touristes, au grand dam de son fils ado. Elsa, elle, est en colère contre la terre entière et désespère de tomber enceinte. Et Mao, game designer de génie chroniquement dépressif, noie sa mélancolie dans l'alcool et la psychanalyse.
Quant à leurs parents, Pierre et Claudine, séparés de longue date, ils n'ont jamais rien fait pour resserrer les liens de la famille.
Pourtant, au moment de l'enterrement du grand-père, ils vont devoir se réunir, et répondre, ensemble, à la question qui fâche : « Que faire de Mamie ? »