EVENEMENTS ET SEANCES SPECIALES

PLACE PUBLIQUE - Agnès Jaoui
A PROPOS
Avec Place publique, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri se sont amusés à se moquer de la célébrité sur les réseaux sociaux. "On ne s’acharne pas non plus sur les réseaux sociaux, tout le monde en prend pour son grade. Il n’y a pas les bons d’un côté et les méchants de l’autre", confie le second, la première poursuivant : "D’autant plus que certains youtubeurs ont de l’ambition et font des choses vraiment bien. Il y en a même qui s’engagent. Les réseaux sociaux démocratisent et facilitent l’accès à la célébrité. Ce qui fait que les gens de la télé comme Castro perdent terriblement de leur pouvoir et deviennent presque has-been. Les jeunes ne regardent plus la télé, la donne est totalement modifiée."

Séance organisée en collaboration avec Cinéma Parlant et Premiers Plans.
Cap ciné
vendredi 20 avril 2018 à 19h30
Séances en audiodescription et sous-titrées en français
La séance de 15h45 est présentée par Louis Mathieu, président de l'association Cinéma Parlant


PLACE PUBLIQUE
de Agnès Jaoui
avec Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Léa Drucker
FRANCE - 2018 - 1h38
Castro, autrefois star du petit écran, est à présent un animateur sur le déclin. Aujourd'hui, son chauffeur, Manu, le conduit à la pendaison de crémaillère de sa productrice et amie de longue date, Nathalie, qui a emménagé dans une belle maison près de Paris. Hélène, soeur de Nathalie et ex-femme de Castro, est elle aussi invitée. Quand ils étaient jeunes, ils partageaient les mêmes idéaux mais le succès a converti Castro au pragmatisme (ou plutôt au cynisme) tandis qu'Hélène est restée fidèle à ses convictions.
Leur fille, Nina, qui a écrit un livre librement inspiré de la vie de ses parents, se joint à eux.
Alors que Castro assiste, impuissant, à la chute inexorable de son audimat, Hélène tente désespérément d'imposer dans son émission une réfugiée afghane. Pendant ce temps, la fête bat son plein...