EVENEMENTS ET SEANCES SPECIALES

ANINA - Alfredo Soderguit
A PROPOS
Anina Yatay Salas, écolière moquée par ses camarades parce que son nom est un palindrome (il peut se lire à l’endroit comme à l’envers), a fait vibrer le papa de Kirikou..

Alors qu’il peine à boucler le financement de Dilili à Paris, son nouveau film sur une fillette du XIXe siècle, Michel Ocelot apporte son soutien à Anina, héroïne venue d’Uruguay dont les aventures séduisent par leur sensibilité.

Le papa de Kirikou a aimé cette petite fille craquante de dix ans dès ses premiers pas. « J’avais découvert les courts-métrages d’Alfredo Soderguit et son travail préparatoire pour Anina lors d’un voyage à Montevideo, raconte Ocelot et j’ai été épaté par son courage pour réaliser un film d’animation dans un pays où ce type de création est un tour de force. »

Grand explorateur de l’âme enfantine, Michel Ocelot avoue avoir apprécié que cette fable se mette à hauteur de bambin pour conter les angoisses d’une gamine punie par une directrice d’école beaucoup plus fine qu’elle en a l’air. « Soderguit rend compte des drames de cet âge de façon très délicate. Son film très touchant sonne profondément juste. »

Visuellement, Anina éblouit également. Cette création artisanale adaptée d’un livre de Sergio Lopez Suarez surprend par son esthétique originale. « J’ai apprécié que le film se démarque des productions américaines dans ses dessins. Cela fait du bien aux enfants de découvrir d’autres choses. » Dès 6 ans, les emmener rencontrer Anina est une excellente idée.

Séance rencontre organisée en collaboration avec la section jeunesse des Bibliothèques de la ville d'Angers
Séance rencontre
jeudi 2 novembre à 13h30
Séance rencontre organisée en collaboration avec la section jeunesse des Bibliothèques de la ville d'Angers

ANINA
de Alfredo Soderguit
Film d'animation
URUGUAY, PÉROU - 2015 - 1h20 - version française
Anina Yatay Salas est une petite fille qui n'aime pas son nom car c'est un palindrome – on peut le lire à l'envers comme à l'endroit – et fait d'elle la risée de ses camarades. Un jour, suite à une bagarre dans la cour d'école, Anina et son ennemie Gisèle sont convoquées par la directrice qui leur remet comme étrange punition, une enveloppe scellée qu'elles ne devront pas ouvrir avant sept jours. Anina avec son imagination débordante, fera tout pour deviner le contenu de l'enveloppe mystérieuse…