EVENEMENTS ET SEANCES SPECIALES

UN PAESE DI CALABRIA - Shu Aiello, Catherine Catella
A PROPOS
La commune de Riace, en Calabre, a accueilli il y a quelques années deux cents réfugiés kurdes. L’arrivée massive de ceux-ci a relancé la vie d’une petite bourgade frappée depuis longtemps par l’exode rural. Le documentaire de Shu Aiello et Catherine Catella raconte comment cet afflux a permis une relance de l’activité, une réouverture des commerces et des écoles, engendrant une communauté prête à accueillir les nouvelles vagues de migrants qui débarquent au Sud de l’Europe. Cette description est évidemment dûment soutenue par la beauté quasi paradisiaque de paysages comme éternellement ensoleillés et l’apparente quiétude d’un lieu semblant éloigné des brutalités de l’Histoire contemporaine.

Cette vision généreuse paraît toutefois problématique, tant ce qui pourrait contrarier ce mouvement de solidarité semble peu évoqué. Qu’en est-il de cette opposition politique, présentée comme mafieuse, qui se présente aux élections municipales contre le généreux et accueillant maire de Riace ? Nul doute qu’une description plus serrée des contradictions en présence et des conditions matérielles de l’économie de ce havre de générosité eût sans doute été encore plus digne d’intérêt.

Soirée organisée par Amnesty International Angers, en partenariat avec l'ACAT.
Ciné doc
mardi 30 mai à 20h15
En présence de Laurence Ansquer, productrice et d'un  représentant de l'association Solidarités Migrants "D'une rive à l'autre"


UN PAESE DI CALABRIA
de Shu Aiello, Catherine Catella
Documentaire
FRANCE - ITALIE - SUISSE - 2016 - 1h31 - Version originale sous-tirtrée
Comme beaucoup de villages du sud de l'Italie, Riace a longtemps subi un exode rural massif. Un jour, un bateau transportant deux cents kurdes échoue sur la plage. Spontanément, les habitants du village leur viennent en aide. Petit à petit, migrants et villageois vont réhabiliter les maisons abandonnées, relancer les commerces et assurer un avenir à l'école. C'est ainsi que chaque jour depuis 20 ans, le futur de Riace se réinvente.