EVENEMENTS ET SEANCES SPECIALES

LÀ-HAUT - Pete Docter, Bob Peterson
A PROPOS
Deux Oscars!
Le dessin animé est récompensé par deux Oscars en 2010, celui du meilleur film d'animation et celui de la meilleure musique originale pour Michael Giacchino.

L'origine du projet

La toute première ébauche est née très simplement, sous la forme d'un dessin de personnage représentant un homme âgé un peu bougon vendant des ballons colorés. Motivés par cette image, Pete Docter et Bob Peterson, ont commencé à s'amuser avec cette idée et ont imaginé ensemble le point de départ de toute l'aventure : une maison emportée dans les airs par des milliers de ballons. Même si cette image ne constituait qu'un élément de l'intrigue à venir, c'est à partir d'elle que le duo a bâti l'histoire et décidé de centrer l'action sur le personnage de Carl, un vieil homme de 78 ans. Pour la première fois, ils ont ensemble, écrit et réalisé ce qui deviendra par la suite le nouveau Pixar : Là-haut.

Ouverture de Cannes 2009

Là-haut a été retenu pour faire l'ouverture du Festival de Cannes 2009. C'est la première fois qu'un film d'animation connaît cet honneur.

Un travail de longue haleine !

Là-haut représente en tout cinq ans de travail, dont trois et demi consacrés uniquement à l'élaboration de l'intrigue.

Partly Cloudy

En salle, est diffusée juste avant Là-haut, un court métrage d'animation de 5min 47s réalisé par Peter Sohn qui s'intitule Partly Cloudy.

Le grand challenge !

Le plus grand défi de l'équipe Pixar fut de faire fonctionner l'histoire. En réalité, "pour élever une maison dans les airs, il faut 26,5 millions de ballons, et nous n'en avons que 20 000" raconte Pete Docter. Il ajoute qu'"il faut que les gens acceptent d'y croire. Comme l'idée que Carl puisse diriger la maison à l'aide de voiles".

Aznavour prête sa voix !

Pour la première fois dans sa longue carrière, Charles Aznavour, chanteur et comédien d'exception, compositeur et auteur de légende, artiste plébiscité sur les cinq continents, prête sa voix à un personnage animé.

3D

Là-haut est le dixième long métrage réalisé par Pixar, et le premier à être développé pour l'exploitation en 3D Relief. "C'est, je crois, le plus drôle de tous les films Pixar, et sans doute aussi l'un des plus frappants sur le plan visuel. Les nombreuses qualités du projet m'ont conduit à souhaiter l'aboutir en 3D Relief depuis le départ. Voir cette maison s'élever et voler, entraînée par ces milliers de ballons multicolores, est un moment très fort" explique John Lasseter.

Oh Russel !

Pour le personnage de Russel, le duo de cinéastes s'est inspiré du réalisateur du court métrage diffusé en salles avant Là-haut. Selon eux, Pete Sohn " est un artiste formidable et très rigolo. Dans le sens bruyant du terme. C'est une personnalité débordante. Et on s'est demandé ce que ça donnerait si Pete était un enfant... Voilà le résultat ! "

La touche Disney

Le duo de cinéastes de Là-haut, Pete Docter et Bob Peterson, rejoint par le producteur Jonas Rivera, sont de véritables inconditionnels des films Disney. Les trois hommes réunis sur le même projet, ont souhaité que l'approche visuelle et stylistique du nouveau Pixar se rapproche des grands classiques Disney qui les ont inspirés. Le producteur raconte que "nous voulions retrouver le charme de films comme Dumbo, que ce soit en termes de design, de niveau de langue, de structure d'image. Ces films se définissent par une certaine épure, une simplicité qui rend le propos limpide et lumineux."

Cache-cache

Lors de la présentation de la bande-annonce, les producteurs de ce dixième Pixar ont déclaré que l'un des nouveaux personnages de Toy Story 3 était caché dans une des scènes de Là-haut, celle où la petite fille noire voit la maison passer devant la fenêtre de sa chambre. Rien n'a été précisé mais il semblerait qu'il s'agisse de l'ours rose en bas à gauche juste au coin de son lit.

Docter who ?

Présent chez Pixar depuis 1990, Pete Docter y a réalisé deux longs métrages (Monstres & Cie et Là-haut), mais a également participé à Toy Story 1 et 2, ainsi qu'à WALL·E, dont il est l'auteur de l'idée originale.

Un studio au grand coeur

Pour exaucer le dernier souhait d'une fillette atteinte d'un cancer en phase terminale, les studios Disney-Pixar ont envoyé un DVD de Là-haut à la jeune Colby, décédée 7 heures après avoir vu le film, à l'âge de 10 ans.

Note d'intention de Jonas Rivera

"J'espère qu'il [Là-haut] aura tout d'un film d'action-aventure, mais avec un peu plus de douceur que ceux qui sortent actuellement", explique le producteur Jonas Rivera. "Nous espérons que ce film s'inscrira dans la prolongation des réalisations Pixar tout en se tournant vers le passé pour s'accrocher à ce que nous aimons tant dans les classiques."

Du faux avec du vrai

Si l'île de Paradise Falls, qui sert de décor à une partie du film, est entièrement fausse, les membres de l'équipe créative de Là-haut se sont en revanche inspiré d'un lieu, bien réel, où le Brésil, le Vénézuela et le Guyane se rejoignent. Et afin que leurs paysages soient parfaits, ils se sont rendus en Amérique du Sud pour bien les observer dans les moindres détails. "Il a fallu trois jours rien que pour s'y rendre, ça a été une véritable expédition ! Vous prenez un avion, puis un autre plus petit, puis vous roulez des heures sur des pistes, puis vous prenez un hélicoptère, puis vous reprenez une jeep et enfin vous marchez. Lorsque je suis arrivé là-bas, je n'en croyais pas mes yeux. Ce plateau bordé de falaises posé dans un océan de jungle est un sanctuaire absolu. C'est comme découvrir un autre monde, et c'était le décor idéal pour notre film" se souvient le coréalisateur Pete Docter.

Au-delà du réel

Interrogé au sujet du look de Là-haut, le producteur Jonas Rivera explique : "Nous ne voulions pas du réel, nous voulions de la caricature. C'est un peu un retour vers l'ancien Disney."

Vieux héros pour nouveau défi

"Nous étions conscients du risque, mais il y a quand même beaucoup de personnages de vieux grincheux dans les histoires traditionnelles", raconte le réalisateur Pete Docter. "L'idée d'un vieux monsieur bourru nous a séduits. Les possibilités comiques abondent, et puis personne d'autre ne l'a encore fait. Chez Pixar, nous cherchons absolument à ne jamais refaire deux fois la même chose, et comme nous en sommes à notre dixième film, cela devient de plus en plus difficile."

Un héros normal

Certes, ce n'est pas la première fois que des humains sont au centre d'une production Pixar, Là-haut est le premier à avoir pour héros un homme normal (ceux des Indestructibles ayant des super-pouvoirs).

2 à 1 !

Si Là-haut est le deuxième long métrage réalisé par Pete Docter (après Monstres & Cie), il constitue en revanche le baptême du feu de Bob Peterson, scénariste du Monde de Nemo.


Séance organisée en collaboration avec l'association Cinélégende
Ciné légende
mardi 11 avril à 20h15
Séance présentée

LÀ-HAUT
de Pete Docter, Bob Peterson
Avec les voix de Charles Aznavour, Tom Trouffier, Lou Levy
USA - 2009 - 1h35 - Version française
Quand Carl, un grincheux de 78 ans, décide de réaliser le rêve de sa vie en attachant des milliers de ballons à sa maison pour s'envoler vers l'Amérique du Sud, il ne s'attendait pas à embarquer avec lui Russell, un jeune explorateur de 9 ans, toujours très enthousiaste et assez envahissant...


Ciné légende - SAISON 2016-2017
mardi 11 octobre à 20h00
2001 L'ODYSSÉE DE L'ESPACE de Stanley Kubrick
mardi 25 octobre à 13h30
E.T L'EXTRA TERRESTRE de Steven Spielberg
mardi 13 décembre à 20h15
L'ODYSSEE DE PI de Ang Lee
mardi 20 décembre à 13h30
LE CHANT DE LA MER de Tomm Moore
mardi 21 février à 13h30
LE VOYAGE DE CHIHIRO de Hayao Miyazaki
mardi 28 février à 20h30
LE GRAND VOYAGE de Ismaël Ferroukhi
mardi 4 avril à 20h15
HORIZONS PERDUS de Frank Capra
mardi 11 avril à 20h15
LÀ-HAUT de Pete Docter, Bob Peterson